McLaren : Hamilton mène le deuxième doublé de la saison

Le moins que l'on puisse dire, c'est que McLaren a réalisé une très belle opération en signant son deuxième doublé cette saison

Le moins que l'on puisse dire, c'est que McLaren a réalisé une très belle opération en signant son deuxième doublé cette saison.

En effet, alors que Red Bull semblait avoir la mainmise sur la course, Sebastian Vettel et Mark Webber se sont accrochés juste avant le virage 12, permettant à Lewis Hamilton et Jenson Button de prendre les deux premières places.

Au final, l'écurie de Woking quitte Istanbul avec le maximum de points, c'est-à-dire 43, et prend ainsi la première place du championnat à Red Bull pour un point seulement.

Lewis Hamilton, 1er :


"Ce fut une course assez mouvementée. Je n'ai pas pris un très bon départ : on aurait dit que j'ai eu un meilleur temps de réaction que Mark mais la voiture semblait tout simplement aller nulle part."

"Heureusement, j'ai pu attaquer Sebastian dans le virage 3. Je l'ai passé, ce qui fut un soulagement, puis j'ai défié Mark pendant un long moment avant que je ne perde du temps sur lui lors de l'arrêt au stand, où ma roue arrière a été plus longue que d'habitude à se mettre en place."

"J'ai donc ensuite dû me battre avec deux Red Bull au lieu d'une. C'était suffisamment dur d'essayer de dépasser l'une d'elles donc essayer de dépasser les deux était vraiment difficile. Mais le bon point, c'est que j'avais le rythme de course pour rester à leur contact, même si je devais dès le début garder un œil sur ma consommation d'essence. Mais de toute façon, malheureusement pour eux, ils se sont percutés et nous ont permis de passer."

"Ensuite, j'étais confiant que nous puissions potentiellement signer un doublé et nous essayions de prendre soin des pneus et d'économiser l'essence jusqu'à l'arrivée. L'objectif qu'ils me fixaient était peut-être un petit peu plus lent qu'ils ne le voulaient, donc Jenson était tout d'un coup à mes basques. J'ai eu une superbe bagarre avec lui et j'étais content de passer car c'était assez surprenant."

"Nous sommes autorisés à courir l'un contre l'autre, mais nous devons être raisonnables. À la fin de la journée, nous sommes une équipe : nous voulons tous les deux remporter le titre constructeurs et nous voulons tous les deux gagner le titre pilotes."

"Mais nous ne sommes pas stupides. Je ne ferais rien de dangereux pour toucher Jenson et vice versa. Nous savons que nous avons ce respect l'un pour l'autre donc nous n'avons pas vraiment de problème avec ça."

"Cela étant dit, gagner aujourd'hui n'est pas aussi bon que ça l'est parfois car c'est un petit peu différent de certaines de mes précédentes victoires. Idéalement, le pilote en moi veut gagner en dépassant les gars de devant, pas en les voyant se crasher devant moi. Plutôt que d'hériter d'une victoire, c'est bien plus agréable de vous battre avec vos rivaux et de mériter la victoire à la dure."

"Enfin, je suis très heureux pour l'équipe. Ma copine est ici aussi, ce qui est sympa, et mon père est en vacances et je voulais vraiment gagner aujourd'hui afin que je puisse lui dédier la victoire. C'est son 50ème anniversaire demain, vous voyez, et une victoire est le meilleur cadeau d'anniversaire que je puisse lui offrir."

Jenson Button, 2ème :


"Quelle course de folie ! J'ai pris un bon départ mais j'étais coincé derrière Lewis dans le premier virage puis Michael a pu me contourner par l'extérieur. J'ai repassé Michael dans le virage 12 cependant, ce qui fut une belle récompense après Barcelone. Puis c'était entre nous quatre, deux McLaren et deux Red Bull, et nous nous sommes détachés."

"C'était très difficile de se rapprocher suffisamment pour dépasser, mais j'ai pu prendre soin des pneus puis juste avant l'arrêt au stand, j'ai attaqué et été en mesure de me rapprocher de Sebastian. Je pensais que je pourrais peut-être le passer mais ce ne fut pas le cas en fin de compte."

"Malgré tout, nous sommes tous très proches et tout aurait pu arriver à la fin de la course, comme avec les Red Bull, ce qui a donné à Lewis et moi un beau doublé. On nous a dit à tous les deux d'économiser de l'essence, même si ça faisait déjà environ 30 tours à ce moment-là que j'économisais de l'essence, et nous n'avions jamais imaginé que le rythme de course serait si élevé."

"À la fin, j'ai très vite rattrapé Lewis à la sortie du virage 8. Je ne sais pas pourquoi il était un peu lent, mais j'ai bien roulé jusqu'au virage 12 et j'ai réussi à le dépasser. Nous avons eu une bonne petite bagarre et nous étions roue contre roue pendant trois virages, mais ça m'a mal positionné pour le dernier virage. Je suis mal sorti et il a pu me repasser le long de la ligne droite des stands et à l'intérieur du premier virage."

"Ensuite, on m'a dit d'économiser encore plus d'essence car je n'étais pas loin de la panne sèche. Ce fut une bagarre difficile mais nous ne nous sommes pas touchés et nous avons quand même fini premier et deuxième."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Mark Webber , Lewis Hamilton , Sebastian Vettel
Équipes McLaren
Type d'article Actualités