Les membres de McLaren en quarantaine vont rentrer en Europe

Placés à l'isolement depuis le week-end de Melbourne, tous "vont bien" et retrouveront leurs familles cette semaine.

Les membres de McLaren en quarantaine vont rentrer en Europe

Les membres du staff McLaren qui ont été placés en quarantaine à Melbourne vont pouvoir rentrer en Grande-Bretagne cette semaine. Suite à la détection d'un cas avéré de COVID-19 dans ses rangs, l'écurie de Woking avait déclaré forfait à la veille du Grand Prix d'Australie, précipitant malgré elle l'annulation de celui-ci à quelques heures des premiers essais libres. Par précaution, 14 personnes avaient été placées à l'isolement pour respecter les protocoles recommandés, avec à leurs côtés certains membres restés volontairement pour les accompagner. Tous les tests réalisés ont été négatifs.

Lire aussi :

"Ils vont bien", assure Andreas Seidl, directeur de l'écurie. "Je suis resté là-bas avec eux quelques jours et certains cadres de l'équipe sont encore avec eux. Tous les membres de l'équipe qui avaient été testés par précaution sont négatifs, c'est une fantastique nouvelle. La personne qui avait été testée positif se sent bien désormais et nous sommes impatients d'accueillir tout le monde au Royaume-Uni cette semaine."

"Comme l'équipe, les pilotes sont focalisés sur le fait de se tenir prêt à courir à nouveau. Vous avez peut-être vu Carlos [Sainz] sur les réseaux sociaux, il faut beaucoup de gym, s'entretient autant que possible tout en restant chez lui en Espagne, un autre pays frappé durement par le COVID-19 et qui permet de souligner à quel point le défi auquel nous faisons face collectivement dépasse les frontières. Lando [Norris] maintient son habileté en course en affrontant des gens comme Max Verstappen et certains des meilleurs pilotes d'eSport au monde grâce au simracing."

Le jeudi du Grand Prix d'Australie, des mécaniciens chez Haas F1 avaient également été testés après avoir présenté des symptômes, sans qu'aucun ne soit finalement positif. Chez McLaren, la nouvelle est tombée tardivement le jeudi soir mais la ligne à adopter était très claire : il n'était pas question de courir et le forfait était une évidence, quelle que soit la suite des événements.

"Même si nous sommes tous des compétiteurs et que nous avons hâte de prendre la piste, c'était une décision facile à prendre", répète Zak Brown, PDG de McLaren Racing. "La protection de la santé de notre équipe est toujours la priorité. Nous avons le devoir de prendre soin de notre personnel, des fans et des personnes impliquées en F1 plus largement, et c'est pourquoi nous avons informé la Formule 1 et la FIA de notre forfait rapidement après avoir appris le jeudi soir qu'un membre de notre équipe avait été testé positif."

partages
commentaires
Crise sanitaire et F1 : "Il peut y avoir des défections d'équipes"

Article précédent

Crise sanitaire et F1 : "Il peut y avoir des défections d'équipes"

Article suivant

Vettel : "Je crois fermement qu'un jour nous y arriverons"

Vettel : "Je crois fermement qu'un jour nous y arriverons"
Charger les commentaires
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021