McLaren Mercedes avait planifié deux arrêts à Shanghai

Alors que Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix de Chine grâce à une stratégie à trois arrêts qui s'est avérée payante, McLaren Mercedes a révélé qu'elle avait initialement tablé sur deux arrêts

Alors que Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix de Chine grâce à une stratégie à trois arrêts qui s'est avérée payante, McLaren Mercedes a révélé qu'elle avait initialement tablé sur deux arrêts. Une tactique employée par Red Bull Racing et Ferrari mais qui n'a pas fonctionné.

C'est l'ingénieur de course Phil Prew qui a expliqué que l'équipe avait changé de stratégie au beau milieu de la course alors que tout était articulé autour de deux arrêts seulement.

"Ça a beaucoup changé tout au long de la course, dépendant du choix des pneus et de la façon dont les différentes voitures utilisaient leurs pneus et comment les pilotes les utilisaient. Nous avons travaillé sur la façon dont les pneus allaient se comporter, et combien de temps ils allaient tenir. Lorsque les pilotes nous ont donné leurs sentiments sur les performances des pneus, cela a beaucoup dicté notre stratégie et c'est à ce moment que nous avons opté pour trois arrêts," a déclaré Prew à Autosport.

"Nous avons débuté la course sans vraiment savoir ce que nous allions faire. Si les pneus avaient pu continuer, la stratégie à deux arrêts aurait été la plus rapide. Mais pour nous, la décision a été prise que ça ne serait pas le cas et nous avons opté pour trois arrêts."

"Globalement, nous avions commencé avec l'intention de faire deux arrêts, ce que je pense que beaucoup de gens ont fait. Nous nous sommes adaptés pour trois arrêts juste à temps, car nous pouvions voir que la dégradation des pneus allait être significative et nous ne pensions pas pouvoir faire deux arrêts en toute sécurité. Il suffisait de voir ce que faisaient les autres voitures," a-t-il conclu.

Martin Whitmarsh est lui revenu sur l'erreur de Jenson Button lors de son premier arrêt au stand, lorsque le Britannique s'est arrêté par erreur au niveau du stand Red Bull Racing. Une étourderie qui a coûté plus cher qu'il n'y paraît selon le team principal de l'écurie, qui pense également qu'il aurait fallu l'arrêter un tour plus tôt.

"Cela a coûté sa place à Jenson et aussi du temps. Cela lui a coûté plus de deux secondes et une place. Le fait qu'il s'arrête un tour plus tard lui a aussi coûté du temps, et cela a aussi coûté du temps à Lewis et une position, quand Massa l'a dépassé," a expliqué Whitmarsh.

"C'était assez catastrophique, en regardant les choses simplement. Nous étions premier et deuxième et nous sommes passés cinquième et sixième après le premier arrêt, donc à partir de là nous savions que nous devions faire quelque chose de différent. C'est en partie cela qui nous a fait changer de stratégie. Finalement, c'était la bonne façon de faire."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Lewis Hamilton , Martin Whitmarsh
Équipes Red Bull Racing , McLaren , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités