McLaren - C'est la Mercedes qui "se démarque" pour l'instant

Sept des dix monoplaces qui disputeront le championnat 2017 de Formule 1 ont été dévoilées, ce qui offre déjà un bel aperçu de ce qui nous attend pour la saison à venir.

Les ingénieurs des différentes équipes n'ont pas manqué d'observer avec intérêt les modèles rivaux, et selon Peter Prodromou, ingénieur en chef de McLaren, c'est la Mercedes W08 qui est particulièrement impressionnante parmi les voitures déjà présentées.

La nouvelle monoplace du team anglo-allemand se démarque par une aérodynamique particulièrement développée, où l'on remarque l'absence d'un aileron de requin mais aussi un concept d'aileron en T devant l'aileron arrière, qui a été testé ce jeudi à Silverstone. On a découvert le lendemain que la Ferrari SF70H disposait du même appendice. Or, McLaren envisage d'étudier cette solution technique pour la MCL32.

"Il y a un domaine de la réglementation qui n'a pas été couvert comme on s'y attendait lorsque celle-ci a été conçue, qui a permis à ce T-wing d'être placé à cet endroit", explique Peter Prodromou. "C'est quelque chose que nous étudions."

"La voiture qui m'impressionne, jusqu'à présent, est la Mercedes. Mercedes a clairement mis beaucoup de ressources humaines dans la voiture. C'est celle-ci qui se démarque. En termes de surprises majeures, je ne pense pas que nous ayons vu quelque chose qui ressemble à une grosse faille."

Dès les essais hivernaux, McLaren va adopter un rythme de développement effréné pour apporter de nouvelles pièces rapidement, puisque l'équipe s'attend à une progression intense lors des premières semaines.

"Nous avons passé beaucoup de temps à définir le concept fondamental de cette voiture", poursuit Prodromou. "En fait, nous avons démarré ce projet il y a au moins 18 mois. La majeure partie de notre temps a été passée à poser de bonnes bases. Nous sommes donc dans une position heureuse où nous trouvons de très bons gains à l'heure actuelle."

"Je pense que pour nous, le principal défi est de convertir ces gains en piste dès que possible. C'est notre priorité actuelle, essayer de mettre des évolutions sur la voiture aussi vite que possible."

Comprendre les faiblesses de 2016

Avec l'arrivée d'une nouvelle réglementation, le design de la monoplace 2017 a été la priorité de tous les teams, mais McLaren s'est tout de même efforcé de comprendre les défauts de la MP4-31, qui manquait de performance dans les virages moyens et rapides, pour ne pas les reproduire sur la MCL32.

"Nous avons beaucoup travaillé en fin d'année dernière pour comprendre les faiblesses de notre voiture", souligne Matt Morris, directeur de l'ingénierie. "Vous avez probablement vu que nous avions beaucoup d'instruments sur la voiture : nous avons passé nos vendredis à faire beaucoup de longs relais pour essayer de mieux comprendre la voiture en profondeur."

"C'était évidemment une grande décision pour nous, car nous privions de ressources le design de la voiture de cette année, mais nous pensions qu'il était important de comprendre nos faiblesses avant d'investir dans la nouvelle voiture. Nous avons accompli ce que nous souhaitions faire, comprendre les faiblesses, et nous espérons les avoir résolues sur la voiture de cette année."

Une nouvelle livrée, un nouveau nom : est-ce le début d'une nouvelle ère pour la légendaire écurie britannique ? "Je suis vraiment enthousiasmé par la nouvelle McLaren. Je pense que la voiture exprime quelque chose de fort avec sa nouvelle livrée et de nouveaux visages. Du point de vue de l'ingénierie, il y a eu beaucoup de changements, et j'ai le sentiment que nous avons désormais une équipe qui peut produire de grandes voitures", conclut Morris.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement Présentation de la McLaren MCL32
Équipes McLaren
Type d'article Actualités