McLaren mettra des barrières entre Honda et Mercedes

Si la révolution technique en F1 intervient dès la saison prochaine avec l’introduction des blocs moteurs V6 Turbo, c’est en 2015 que Honda a fait le choix de revenir en F1 en tant que motoriste pour plusieurs équipes, dont McLaren

Si la révolution technique en F1 intervient dès la saison prochaine avec l’introduction des blocs moteurs V6 Turbo, c’est en 2015 que Honda a fait le choix de revenir en F1 en tant que motoriste pour plusieurs équipes, dont McLaren.

2014 sera donc doublement une saison de transition pour le team de Woking, qui devra trouver ses marques de la meilleure façon possible comme tous les concurrents avec les nouvelles règles, tout en préparant l’intégration du moteur Honda dans la monoplace 2015. Autre conséquence : Mercedes-Benz pourrait se sentir en position fragile concernant la propriété intellectuelle et organisationnelle autour de sa technologie moteur, dont McLaren, et par extension Honda, pourraient bénéficier.

McLaren tient cependant à rassurer tout le monde : les parties concernées savent travaille de façon professionnelle tout en défendant les intérêts propres de chaque savoir-faire. Les fuites ne sont pas craintes.

Nous avons discuté de cela en longueur avec Mercedes”, assure Jonathan Neale, Directeur Général McLaren. “Nous nous sommes assurés du fait que Mercedes dispose de tout le confort nécessaire. Ce n’est pas non plus dans l’intérêt de Honda. Honda est une organisation très honorable, comme Mercedes. McLaren opèrera de manière scrupuleuse entre chacune de ces deux organisations. Nous avons besoin d’être victorieux mutuellement. Nous avons donc confiance en notre partenariat”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités