McLaren - Moins d’argent que Mercedes, "mais assez pour gagner des GP"

partages
commentaires
McLaren - Moins d’argent que Mercedes,
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
28 févr. 2017 à 16:40

McLaren n’aura pas le budget d’une équipe Mercedes, Ferrari ou Red Bull en 2017 mais ne sera pas pour autant un team désœuvré.

Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren, dans son cockpit avec la visière levée
Fernando Alonso, McLaren, sort de son garage avec des capteurs
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Yusuke Hasegawa, cadre supérieur, Honda, Eric Boullier, directeur de la compétition, McLaren, et le présentateur Simon Lazenby, sur scène pour la présentation de la McLaren MCL32

Les ressources de la structure de Woking proviennent en grande partie du budget alloué par Honda à la réalisation de l’unité de puissance et à l’achat d’espace publicitaire. Mais le team dispose aussi d’autres atouts comme une prime liée à son engagement dans le championnat du monde en tant que team à important héritage historique, et bien sûr son apport direct lié à ses activités dans le domaine des supercars et du développement en tant que prestataire technique.

Dès lors, si la nouvelle livrée du team n’est pas pour le moment enrichie de manière spectaculaire par le nom d’un grand sponsor, les dirigeants ne s’inquiètent pas outre-mesure. En arrivant pour reprendre la place de Ron Dennis, Zak Brown avait d’ailleurs rappelé à tous qu’il ne s’attendait pas à ce que le team dispose d’un commanditaire de premier plan en 2017.

Même si chaque année nécessite d’importants développements, les équipes savent cette année devoir pousser les concepts de base jusqu’au bout de la saison, au lieu de se concentrer rapidement vers la conception de l’auto 2018. Ainsi, les ressources financières et humaines joueront bien entendu un grand rôle, mais McLaren a confiance quant au fait qu’une fois les progrès trouvés du côté Honda, le reste suivra comme ces dernières saisons du côté châssis.

"N’oubliez pas que McLaren est constitué de nombreuses sociétés pleines de succès", rappelle Eric Boullier, directeur sportif de l’équipe. "Nous n’avons pas autant d’argent que Mercedes ou Red Bull, mais nous disposons d’assez pour gagner des courses. Notre budget est suffisamment important."

Article suivant
Technique - Williams essaie une ailette en T modifiée

Article précédent

Technique - Williams essaie une ailette en T modifiée

Article suivant

Barcelone, J2 - Räikkönen devance Hamilton d'un souffle

Barcelone, J2 - Räikkönen devance Hamilton d'un souffle
Charger les commentaires