McLaren n’abdique pas

À quatre courses de la fin du championnat, McLaren reste mathématiquement en lice pour les titres pilotes et constructeurs, mais ses chances sont très réduites

À quatre courses de la fin du championnat, McLaren reste mathématiquement en lice pour les titres pilotes et constructeurs, mais ses chances sont très réduites.

Hamilton se retrouve à 62 points de la tête du championnat pilotes, alors que McLaren a 83 unités de retard sur Red Bull au championnat constructeurs.

Tandis que Red Bull a remporté les trois derniers Grands Prix, aucun pilote McLaren n'est monté sur le podium depuis Singapour, ce qui n'empêche pas Paddy Lowe, le Directeur Technique de l'écurie britannique, de continuer à croire aux chances des siens de se battre pour les victoires et de se hisser au niveau de l'écurie au taureau rouge.

Ils sont à notre portée et nous n'allons jamais abandonner, nous voulons retourner la situation à notre avantage. Je crois que l'on a vu cette année que si on se qualifie en première ligne, et que par la suite, l'avantage que l'on a est réduit ou nul, on peut parvenir à rester devant. À nous de faire mieux en qualifications”, estime Lowe.

Le directeur technique de McLaren pense que la formation de Woking n'a pas grand-chose à se reprocher dans sa baisse de régime. “Je ne pense pas que nous ayons raté quelque chose. C'est juste la guerre des développements, la hiérarchie change au fil de la saison. Nous travaillons sur de grosses évolutions. Difficile de dire si ça sera suffisant, mais nous allons répartir leur arrivée sur l'Inde et Abu Dhabi”.

McLaren devra également veiller à ne pas se faire dépasser par Ferrari au championnat constructeurs : la Scuderia n'a plus que six petits points de retard.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités