McLaren n'a pas b?n?fici? de la technologie de Ferrari

Suite à la suspension de Mike Coughlan et à la perquisition qui s'est déroulée à son domicile, les responsables de l'écurie McLaren ont mené leur propre enquête au sein de leur groupe

Suite à la suspension de Mike Coughlan et à la perquisition qui s'est déroulée à son domicile, les responsables de l'écurie McLaren ont mené leur propre enquête au sein de leur groupe.

Un communiqué de presse présente les conclusions de ce rapport et confirme que l'écurie britannique n'a pas tiré profit des données de Ferrari. Pour le prouver, McLaren propose à la FIA de passer au crible les MP4-22.

"Suite à notre déclaration du 3 Juillet 2007, McLaren a bouclé une investigation minutieuse et confirme que la propriété intellectuelle de Ferrari n'a ni transité par un autre membre de l'équipe ni été intégrée à ses voitures."

"Dans le même temps, McLaren a fait part de ces informations à la FIA et à Ferrari afin de répondre aux questions soulevées par cette affaire."

Pour conclure, McLaren invite la FIA à procéder à une inspection complète de ses voitures pour démontrer que l'équipe ne bénéficie d'aucune technologie dont la propriété intellectuelle appartiendrait à des concurrents.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités