McLaren n'a pas donné de consignes à Barcelone

Lors des derniers tours du Grand Prix d'Espagne, McLaren a demandé à Sergio Pérez de faire attention à ses pneumatiques alors qu'il revenait sur Jenson Button

Lors des derniers tours du Grand Prix d'Espagne, McLaren a demandé à Sergio Pérez de faire attention à ses pneumatiques alors qu'il revenait sur Jenson Button. Si selon certains, il s'agissait d'une consigne d'équipe, il n'en est rien pour Martin Whitmarsh, le Team Principal de l'écurie britannique.

Après le duel qui a opposé Jenson Button à Sergio Pérez à Bahreïn, certains ont pensé que McLaren ne voulait plus revivre une telle situation. Whitmarsh a cependant expliqué que Pérez avait usé ses pneus jusqu'à la corde et qu'il ne fallait plus trop attaquer afin de rallier l'arrivée sans le moindre problème.

"La vérité, c'est que les pneus de Checo étaient complètement morts à la fin de la course. Nous pouvions voir par l'usure qu'il allait manquer de gomme", explique Whitmarsh. "Il avait fait de nombreux plats sur ses pneus derrière Button."

"Il a le droit d'attaquer, mais pas d'entamer un combat aussi rapproché qu'à Bahreïn. Nous ne voulions pas qu'il se batte jusqu'au point de perdre toute sa gomme. Il est passé très près de cela. Alors le message radio n'était pas tactique, il était pratique."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Sergio Pérez , Martin Whitmarsh
Équipes McLaren
Type d'article Actualités