McLaren ne fera pas marche arrière

Au terme d'un week-end très difficile à Melbourne, durant lequel les McLaren n'ont jamais paru être dans le rythme, Jenson Button n'a pu faire mieux qu'une neuvième place

Au terme d'un week-end très difficile à Melbourne, durant lequel les McLaren n'ont jamais paru être dans le rythme, Jenson Button n'a pu faire mieux qu'une neuvième place.

Son équipier Sergio Pérez a lui terminé onzième, à la porte des points. Un résultat clairement insuffisant pour l'équipe de Woking, qui a beaucoup de travail en perspective.

En concevant une MP4-28 novatrice, McLaren a sans aucun doute pris des risques. Mais après seulement une épreuve, il est hors de question de changer d'approche.

"Pour le moment, nous devons travailler dur sur la voiture. Nous savons qu'elle a quelques domaines avec un grand potentiel et nous savons qu'il y a potentiellement plus d'appui que sur la voiture de l'an passé. Nous devons juste comprendre et être certain que c'est faisable", a expliqué Martin Whitmarsh, team principal.

Pour McLaren, repartir sur la base de la MP4-27 de 2012 pour la faire évoluer serait une possibilité pour corriger le tir rapidement, mais Whitmarsh écarte totalement cette éventualité et veut se concentrer sur les améliorations du nouveau modèle.

"Je pense que sortir d'un week-end comme celui-là et dire que les ingénieurs sont confiants serait sans doute un peu fort. Mais nous croyons en ce que nous pouvons faire avec cette équipe. Je suis sûr que nous allons y arriver. Cela n'arrivera probablement pas aussi vite que je le voudrais, mais je vais les encourager à le faire."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Sergio Pérez , Martin Whitmarsh
Équipes McLaren
Type d'article Actualités