Les pilotes McLaren ne cèdent à aucun triomphalisme

Carlos Sainz et Lando Norris ont tous les deux bouclé leur première journée parmi les dix premiers à Bakou, mais aucun des deux hommes ne veut s'attarder sur cette performance qui pourrait relever de l'anecdote, dans un début de week-end difficilement lisible.

Les pilotes McLaren ne cèdent à aucun triomphalisme

La présence des deux McLaren dans le top 10 des essais libres pourrait permettre de nourrir un appétit déjà bien aiguisé, mais ni Lando Norris ni Carlos Sainz ne prendront le risque de tirer des conclusions trop hâtives. Le fait est que la MCL34 et son moteur Renault se sont bien comportés cet après-midi à Bakou, mais le déroulé peu commun de la journée incite à la prudence. Avec une première séance pour rien, suite à l'incident de la plaque d'égout, il règne une grande part d'incertitude quant au niveau réel des uns et des autres. 

Lire aussi :

"Je ne veux rien dire qui nous mettrait dans une position comme la Chine ! On ne sait pas ce qui se passera demain", prévient d'emblée Lando Norris, dixième des EL2 et visiblement vacciné par le week-end noir de son équipe il y a deux semaines. "Je ne veux pas dire que l'on a l'air très bien ou très mal, ça a l'air d'aller mais ça a l'air très serré dans le peloton."

"C'était une journée difficile, il fallait faire au maximum dans ces EL2, mais ça reste un vendredi positif. Le soleil a posé problème dans la zone du château, surtout quand on se rapproche du mur à gauche. C'est facile de louper son freinage ou d'aller un peu large aussi à cause de la poussière."

Sainz pas à l'aise dans l'auto

Carlos Sainz Jr., McLaren, dans le garage

Le plus rapide du jour dans les rangs de l'écurie de Woking aura été Carlos Sainz, septième à 1"3 de la référence fixée par Charles Leclerc. L'Espagnol cherche encore à inscrire ses premiers points de la saison, et ce début de week-end pourrait alimenter un certain optimisme. "Pas vraiment, on ne peut pas tirer de conclusions", coupe-t-il tout de suite. "Je n'étais pas très à l'aise dans la voiture et pas à l'aise du tout avec la chauffe des pneus. Certains ont fait leur temps en début de séance, d'autres comme moi en fin de séance donc on ne peut pas tirer de conclusions. On pourrait être sixième, septième, ou 17e."

"On parle ici, c'est comme si c'était après les EL1 donc il reste beaucoup de choses à analyser", reprend-il. "Pour moi pour le moment, j'essaie d'éviter les murs, j'essaie de gagner de la confiance, ce qui n'est pas simple avec ce problème de chauffe des pneus, mais finalement j'arrive à être septième, donc c'est bien, mais il reste du travail."

Le top 10 des EL2

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'42.872  
2 Germany Sebastian Vettel Ferrari 1'43.196 0.324
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'43.541 0.669
4 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'43.793 0.921
5 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'44.003 1.131
6 Russian Federation Daniil Kvyat Toro Rosso 1'44.177 1.305
7 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 1'44.183 1.311
8 Thailand Alexander Albon Toro Rosso 1'44.216 1.344
9 France Pierre Gasly Red Bull 1'44.240 1.368
10 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'44.295 1.423

partages
commentaires
Räikkönen : "Nous sommes passés pour des amateurs"

Article précédent

Räikkönen : "Nous sommes passés pour des amateurs"

Article suivant

Sanctionné, Gasly prendra le départ des stands

Sanctionné, Gasly prendra le départ des stands
Charger les commentaires
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021
Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes Prime

Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes

Vous vous méprenez si vous pensez que les avancées technologiques en Formule 1 se sont limitées aux voitures ces dernières années. Ce n'est pas seulement ce dans quoi les pilotes s'assoient qui évolue, mais aussi ce qu'ils portent.

Formule 1
14 juil. 2021
Pourquoi Russell est bien plus qu'un spécialiste des qualifications Prime

Pourquoi Russell est bien plus qu'un spécialiste des qualifications

Oubliez le surnom ridicule de "Monsieur Samedi". George Russell ne se contente pas de statistiques de qualifications impressionnantes. Ce jeune talent très complet est en train de sortir Williams du marasme alors qu'il envisage un avenir chez Mercedes, explique Luke Smith.

Formule 1
13 juil. 2021