McLaren décroche un important prêt bancaire

McLaren a décroché un prêt important de plusieurs millions de livres auprès de la Banque Nationale de Bahreïn.

McLaren décroche un important prêt bancaire

McLaren a officiellement obtenu un prêt de 150 millions de livres (165 M€) auprès de la Banque Nationale de Bahreïn, ce qui va lui permettre d'éviter d'éventuels problèmes de trésorerie à court terme. La crise du coronavirus a en effet mis à mal les finances de McLaren Group – qui englobe le constructeur de voitures de route autant que sa branche compétition – et poussé la firme à trouver des solutions pour assurer son avenir.

McLaren n'a pas hésité à saisir les tribunaux britanniques dernièrement dans le but d'accélérer les procédures. Cette manœuvre s'est accompagnée de la publication de documents révélant un besoin de 280 millions de livres avant le 17 juillet pour ne pas risquer l'insolvabilité. En parallèle de ce dossier complexe qui vise à réunir des fonds pour restructurer financièrement l'entreprise, des discussions ont été menées avec succès avec la Banque Nationale de Bahreïn. Cette dernière est détenue à 44% par le fonds souverain Mumtalakat, qui est lui-même actionnaire majoritaire de McLaren.

Lire aussi :

Ce lundi, la banque a confirmé que l'accord de prêt avait été approuvé et signé avec McLaren, permettant le versement de 150 millions de livres à la firme de Woking. Cette somme va donner de l'air et davantage de marge de manœuvre au constructeur pour ficeler ses autres projets de refinancement, tout en permettant de faire le tampon dans cette période de transition. Cette solution pourrait également ouvrir la voie d'un scénario écartant la vente ou l'hypothèque de certains actifs comme les voitures historiques de la marque.

À terme, McLaren serait prêt à céder jusqu'à 30% des parts de son écurie de course pour attirer de nouveaux investisseurs. Pour l'heure, McLaren Racing dispose du même montage financier que sa société mère, à savoir qu'environ 56% de McLaren Group sont détenus à Bahreïn par Mumtalakat Holding Company, 14% par Mansour Ojjeh et 10% par Michael Latifi. Les 20% restants sont répartis entre les actionnaires minoritaires.

partages
commentaires

Voir aussi :

Mercedes dévoile une livrée noire pour la saison 2020

Article précédent

Mercedes dévoile une livrée noire pour la saison 2020

Article suivant

Brundle : Une saison "inconfortable" pour Vettel chez Ferrari

Brundle : Une saison "inconfortable" pour Vettel chez Ferrari
Charger les commentaires
Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour Prime

Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour

Ce concept est imparfait depuis que la Formule 1 l'a réadopté en 2019, et chaque semaine qui passe tend à montrer qu'accorder un point pour le meilleur tour en course est une mauvaise idée.

Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021