McLaren officialise son nouveau partenariat avec Gulf

Pressenti depuis quelques jours, le nouveau partenariat entre McLaren et Gulf vient d'être confirmé.

McLaren officialise son nouveau partenariat avec Gulf

McLaren et Gulf, c'est une association qui a écrit de belles pages de l'Histoire du constructeur britannique en sport automobile, les deux marques ayant collaboré en Formule 1 et en Can-Am de 1968 à 1973, avec plusieurs victoires à la clé, ainsi qu'aux 24 Heures du Mans dans les années 1990.

Lire aussi :

Le logo Gulf va désormais apparaître sur une McLaren MCL35 qui est déjà aux couleurs de la marque en orange et bleu, plus précisément sur le capot moteur et les rétroviseurs, ainsi que sur les combinaisons des pilotes et des mécaniciens. Le partenariat verra également Gulf fournir ses lubrifiants aux bolides produits par McLaren Automotive, qui pourront arborer la livrée emblématique Gulf pour un nombre de clients restreint et exclusif.

"Ce partenariat très enthousiasmant va ramener la marque Gulf dans l'élite des sports mécaniques", déclare Mike Jones, PDG de Gulf Oil. "Les livres d'histoire sont emplis de récits remarquables qui narrent ce qu'ont accompli Gulf et McLaren dans le passé. Nous sommes désormais rassemblés à nouveau pour écrire le chapitre suivant de ce partenariat unique."

"Nous sommes ravis d'accueillir Gulf de retour chez McLaren et de réunir deux marques emblématiques pour un nouveau partenariat enthousiasmant", ajoute Zak Brown, PDG de McLaren Racing. "Gulf fait partie de l'Histoire de McLaren et est bien connu pour son innovation et son excellente technique dans cette industrie, ce qui est parfaitement en phase avec McLaren."

Rappelons que McLaren a subi la fin prématurée de son partenariat précédent avec le pétrolier Petrobras en fin d'année dernière, le gouvernement brésilien ayant alors lancé une campagne de réduction des coûts.

partages
commentaires
Codemasters a ajouté la livrée noire de Mercedes à F1 2020

Article précédent

Codemasters a ajouté la livrée noire de Mercedes à F1 2020

Article suivant

Ferrari ne pense pas gagner avant 2022

Ferrari ne pense pas gagner avant 2022
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021