Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
8 jours

McLaren et Petrobras officialisent leur divorce

partages
commentaires
McLaren et Petrobras officialisent leur divorce
Par :
4 nov. 2019 à 13:17

Menacé depuis l'élection au Brésil du président Jair Bolsonaro, l'accord entre McLaren et Petrobras appartient désormais au passé.

Pressentie depuis quelques semaines, la rupture entre McLaren et le pétrolier Petrobras a été confirmée ce lundi par les deux entités. L'accord pour un partenariat technique et financier, de grande ampleur, est donc prématurément cassé avec effet immédiat. 

Les négociations duraient depuis plusieurs mois, suite à l'injonction du président brésilien Jair Bolsonaro de ne plus voir le pétrolier brésilien, dont l'État est actionnaire à hauteur de 64%, dépenser des sommes importantes à travers le sponsoring d'une écurie de Formule 1. Annoncée l'an passé, l'entente entre McLaren et Petrobras portait sur cinq ans, pour une valeur approchant les 190 millions d'euros. 

Lire aussi :

"Nous voudrions remercier Petrobras pour leur partenariat et leur soutien", a annoncé Zak Brown, PDG de McLaren. "Nous avons un profond respect pour leurs aptitudes techniques et scientifiques, et il ne fait aucun doute que les techniciens de l'entreprise ont fait des progrès significatifs durant la période où nous avons travaillé ensemble."

Suite à l'officialisation de ce divorce, les logos de Petrobras vont disparaître sans délai de la livrée utilisée en 2019 par McLaren, et figureront pas sur les MCL34 à Interlagos dans dix jours, à l'occasion du Grand Prix du Brésil. 

"Nous reconnaissons l'importance de McLaren dans le sport automobile mondial et nous sommes très satisfaits des résultats obtenus durant les deux années de notre partenariat", retient quant à lui Roberto Castello Branco, PDG de Petrobras. "Le projet a permis à Petrobras de développer du carburant et des lubrifiants de haute technologie à travers les recherches menées avec de nouvelles matières premières et des tests réalisés dans des conditions extrêmes."

Article suivant
Giovinazzi bientôt confirmé, Hülkenberg sans volant en 2020

Article précédent

Giovinazzi bientôt confirmé, Hülkenberg sans volant en 2020

Article suivant

Ferrari explique son avantage réduit en ligne droite à Austin

Ferrari explique son avantage réduit en ligne droite à Austin
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine