McLaren peut "poser des problèmes" dans la lutte Williams - Force India

Force India croit que McLaren va désormais pouvoir jouer un rôle décisif dans la bataille avec Williams pour la quatrième place dans le Championnat constructeurs.

McLaren peut "poser des problèmes" dans la lutte Williams - Force India
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Sergio Perez, Sahara Force India F1 et Jenson Button, McLaren lors de la parade des pilotes
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 avec son ingénieur de course Bradley Joyce, Sahara Force India F1 sur la grille
Fernando Alonso, McLaren MP4-31 et Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Charger le lecteur audio

L'équipe de Silverstone a réduit l'écart à 15 points avec Williams dans la lutte derrière Mercedes, Red Bull et Ferrari.

Mais avec la bataille entre les deux écuries qui se joue désormais à peu de choses, le directeur adjoint de Force India Bob Fernley pense que les deux équipes vont maintenant avoir à prendre en compte un potentiel nouveau facteur avec la toujours plus compétitive écurie McLaren.

"Je pense que la chose qui pourrait être intéressante pour nous deux est McLaren", a expliqué Fernley à Motorsport.com. "Je pense que McLaren, comme ils l'ont fait en Allemagne, pourrait poser des problèmes dans notre bataille. Si vous vous trompez légèrement, alors il y aura McLaren pour garantir que vous vous êtes doublement trompés."

Le tournant de Barcelone

Fernley croit que son équipe a laissé loin derrière elle ses difficultés de début de saison, où le manque de points lors des premières épreuves était plus mis sur le compte de la malchance que sur quelque chose qui n'allait pas avec la voiture.

"Je pense que les courses avant Barcelone ont été assez difficiles. Si ça pouvait mal se passer, ça se passait mal. En deux courses, nous avons eu des abandons, nous avons eu deux voitures qui sont sorties dans le premier tour. Donc nous n'avons pas accompli ce que nous pensions pouvoir accomplir avant Barcelone."

"Ensuite, évidemment, l'évolution était prévue de toute façon pour Barcelone et nous avons progressivement bâti sur cela depuis. Nous sommes à la fin de cela maintenant et je pense que Williams aussi, donc je pense que c'est vraiment roue dans roue."

Les difficultés de Williams

Même si les récentes frustrations de Williams ont permis à Force India de réduire l'écart, Fernley pense qu'il serait faux de croire que l'écurie de Grove est en retrait.

"Nous ne sous-estimons pas leurs capacités et ils sont une bonne équipe. Je pense que c'est juste une question d'aller sur les courses et de réaliser que certaines vont leur être favorables et dans ces cas, il faudra soit essayer de minimiser cela ou d'en tirer avantage. Et quand nous sentirons que nous avons l'avantage, alors évidemment nous devrons capitaliser dessus."

"Il faut s'attendre, dans des circonstances normales, à ce que Williams ait peut-être l'avantage sur nous à Spa, peut-être pas autant à Monza. Donc c'est un des circuits sur lesquels nous devons chercher à minimiser. Il y aura des hauts et des bas."

partages
commentaires
Wehrlein - "Manor pourrait être très compétitif" en 2017
Article précédent

Wehrlein - "Manor pourrait être très compétitif" en 2017

Article suivant

Häkkinen - J'ai eu tort de critiquer Verstappen

Häkkinen - J'ai eu tort de critiquer Verstappen
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021