Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
42 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
49 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
63 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
77 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
91 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
98 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
112 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
126 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
133 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
147 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
154 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
168 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
182 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
210 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
217 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
231 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
238 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
252 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
266 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
273 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
287 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
301 jours

McLaren prédit 5% de dépassements en plus pour 2017

partages
commentaires
McLaren prédit 5% de dépassements en plus pour 2017
Par :
Traduit par: Benjamin Vinel
7 mai 2016 à 13:42

McLaren estime que ses équipes rivales ont tort de penser que les F1 de 2017 rendront les dépassements plus difficiles. Selon le directeur sportif de l'écurie Éric Boullier, il sera en fait plus aisé de doubler.

Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren MP4-31 avec de la peinture flow-viz sur l'aileron avant
Jenson Button, McLaren MP4-31
Jenson Button, McLaren MP4-31
Éric Boullier, Directeur de la Compétition de McLaren lors de la conférence de presse
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Toto Wolff, Directeur Exécutif Mercedes GP lors de la conférence de presse
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 avec des ailerons avant cassés
Fernando Alonso, McLaren MP4-31

Lors des discussions entre les équipes et les pilotes concernant les F1 plus rapides prévues pour l'an prochain, un inquiétude s'est fait sentir : que l'augmentation de l'appui aérodynamique se fasse au détriment du spectacle.

Ce problème a également été mentionné dans une lettre du GPDA lue lors d'une récente réunion du Groupe Stratégique, qui exhortait les dirigeants du championnat à s'assurer que cette nouvelle réglementation était la bonne voie à suivre.

Mais Éric Boullier, directeur sportif de McLaren, dont l'équipe a aidé à préparer la réglementation qui a été adoptée pour 2017, déclare que ces inquiétudes sont infondées.

"Je ne suis pas d'accord avec certains commentaires de mes concurrents dans les médias", commente Boullier. "La nouvelle réglementation a été conçue pour que la voiture génère plus de grip par les pneus, donc c'est mécanique. Cela ne devrait pas faire diminuer les dépassements."

"De plus, l'aéro, l'influence de l'aileron avant sera moindre, car le fond plat et le diffuseur généreront également plus d'appui. Tout cela permet normalement davantage de dépassements, mais peut-être seulement 5% de plus qu'à ce jour, tous les dépassements étant entraînés par le DRS et par la dégradation des pneus."

"Donc je pense que nous sommes en faveur de cela. Si les pilotes prennent plus de plaisir au volant, le spectacle sera meilleur et les fans seront plus contents, donc ce sera bon pour la F1."

Mercedes pourrait continuer à dominer

C'est Mercedes qui s'est fait entendre le plus contre la réglementation 2017. Certains insinuent que l'équipe souhaite simplement protéger sa position dominatrice dans la hiérarchie, une suggestion que le directeur d'équipe Toto Wolff balaie d'un revers de main.

"J'ai toujours pensé que plus on gardait une réglementation stable, plus le peloton serait serré et plus la performance convergerait", souligne Wolff pour Motorsport.com. "Il est clair qu'il y a d'autres équipes qui diront que Mercedes est opportuniste et qu'il est clair que si Mercedes veut laisser la réglementation telle qu'elle est, c'est parce que nous sommes performants."

"En fait, c'est l'inverse qui est vrai. Si la réglementation change, je pense que nous serons en bonne position avec notre structure qui est prête à recommencer, donc à partir de ce principe, nous croyons qu'il existe un risque inhérent que les courses deviennent plus ennuyeuses."

Wolff continue à affirmer que la nouvelle réglementation ne sera pas bonne pour le spectacle. "La voiture a l'air spectaculaire et large - je peux me cacher sous le diffuseur ! - et elle va avoir beaucoup plus d'appui et passer les virages beaucoup plus vite."

"Malheureusement, les turbulences derrière la voiture aggraveront le problème que nous avons cette année encore plus. Au moment où on s'approche, on perd de l'appui, on commence à patiner, le pneu est cuit et on ne peut pas dépasser."

"Voyons voir si cela se produit l'an prochain. Je préférerais rester là où nous sommes et je comprends que certaines équipes veuillent rebattre les cartes. Je ne pense pas que ce soit une approche scientifique, mais il faut la prendre telle qu'elle est."

Article suivant
Les indispensables du fan de F1 pour aller barouder

Article précédent

Les indispensables du fan de F1 pour aller barouder

Article suivant

Renault testera une version B de son moteur à Barcelone

Renault testera une version B de son moteur à Barcelone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Lieu Sochi Autodrom
Auteur Jonathan Noble