McLaren promet des "changements excitants" avec la MCL32

partages
commentaires
McLaren promet des
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
9 févr. 2017 à 14:15

Directeur de la compétition de McLaren, Éric Boullier évoque la préparation de son équipe pour la saison 2017, avec notamment des modifications au sein de son staff.

Fernando Alonso, McLaren
Eric Boullier, Directeur Sportif McLaren et Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
La McLaren MP4-31 Honda dans le garage
Eric Boullier, directeur de la compétition McLaren
Jenson Button, McLaren MP4-31
Eric Boullier, directeur de la compétition McLaren lors de la conférence de presse de la FIA
Jenson Button, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren

L'écurie de Woking présentera sa nouvelle monoplace le 24 février prochain. D'ici là, les spéculations vont se poursuivre, alors que la nouvelle livrée devrait signifier le retour de l'emblématique couleur orange. À travers les réseaux sociaux, l'équipe britannique joue le jeu pour alimenter les fantasmes, mais c'est bien en piste qu'il faudra juger celle qui s'appellera MCL32, en rupture totale avec le nom des précédents châssis MP4.

 

 

Éric Boullier est revenu en détail sur la confiance qui règne dans les rangs de l'écurie, laquelle va aborder sa troisième saison depuis le début de son partenariat moteur renoué avec Honda.

"Il y aura toujours des changements, et ça devrait toujours être le cas", explique-t-il. "Comme vous le savez, une F1 ne reste jamais la même d'une course à l'autre. Nous avons des changements excitants qui sont prévus pour notre nouvelle voiture, la MCL32, mais nous voulons les garder secrets jusqu'à ce que nous la présentions au monde le 24 février !"

Un staff remodelé

Au-delà de la monoplace en elle-même, McLaren a enregistré des modifications au sein de son staff. Dernier mouvement en date, annoncé cette semaine : le départ du team manager Dave Redding chez Williams. Malgré cette saison 2017 qui est abordée avec de nouveaux responsables à certains postes clés.

"Je suis extrêmement enthousiaste par rapport à ce que nous avons fait, et je crois que nous allons maintenant entrer dans la nouvelle saison avec un sentiment de confiance par rapport aux nouveaux recrutements que nous avons faits, qui se mettront en place dans un délai très court", assure Boullier.

Le Français précise que les discussions autour du départ de Dave Redding pour Williams remontaient déjà à un certain temps, et que McLaren n'avait pas hésité avant de promouvoir le chef mécanicien Paul James pour le remplacer.

"Je crois qu'il est juste de dire que, en tant que chef mécanicien de McLaren, Paul est le meilleur en Formule 1, et ce n'est pas seulement mon avis, mais celui de nombreux de mes pairs qui ont eu l'opportunité de travailler dans plusieurs autres équipes, comme moi", souligne Boullier.

"En raison de la longueur de la carrière de Dave chez McLaren, son rôle a grandi et s'est étendu au fil des années. Fin 2016, il a endossé un certain nombre de responsabilités différentes au sein de ce rôle, et nous avons décidé de profiter de cette opportunité pour répartir ces tâches de façon plus égale entre d'autres membres de l'équipe."

"Andrea [Stella] deviendra donc notre principal point de contact pour toute interaction avec la FIA durant un week-end de course, en lien avec Charlie [Whiting] et son équipe de commissaires et d'officiels. Andrea est intelligent, c'est un homme perspicace, polyvalent et à l'intelligence redoutable."

Article suivant
Tost appelle à un gel des moteurs Mercedes

Article précédent

Tost appelle à un gel des moteurs Mercedes

Article suivant

Pérez et le GP du Mexique unis face au mur de Trump

Pérez et le GP du Mexique unis face au mur de Trump
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités