McLaren protège Pérez

Martin Whitmarsh ne tient pas Sergio Pérez responsable de sa mauvaise arrivée au terme du GP du Japon : le pilote Mexicain aura décidément connu beaucoup d’infortunes avec les pneumatiques ce weekend, rencontrant des ennuis conséquents avec ses...

Martin Whitmarsh ne tient pas Sergio Pérez responsable de sa mauvaise arrivée au terme du GP du Japon : le pilote Mexicain aura décidément connu beaucoup d’infortunes avec les pneumatiques ce weekend, rencontrant des ennuis conséquents avec ses enveloppes à deux reprises, dont une en course, liée à une course exagérément musclée contre Nico Rosberg.

C’est une crevaison à l’arrière gauche qui causa la fin des espoirs de points pour le pilote Mexicain dans le troisième relais. Un autre incident avec Nico Rosberg dans les stands, provoqué par l’équipe Mercedes, n’aura pas non plus aidé celui qui fut contraint de réaliser un arrêt supplémentaire.

Si cela ne s’était pas produit, il aurait comme Jenson récolté des points précieux”, estime Whitmarsh, qui prend publiquement la défense de son pilote.

Le Directeur d’Equipe retiendra les points forts de la course du Mexicain.

Checo a pris un excellent départ, passant de la 11ème place de la grille à la 8ème position au terme du premier tour, et a été en mesure de garder le rythme de tous, à l’exception du top 3 dans le premier relais”.

Désormais, nous nous rendons à New Delhi, où nous espérons consolider notre 5ème place au championnat des constructeurs en connaissant, nous l’espérons, un après-midi moins animé et plus productif qu’ici à Suzuka”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg , Sergio Pérez , Martin Whitmarsh
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités