McLaren se concentre désormais sur la fin de saison

Après Lewis Hamilton, c'est Martin Whitmarsh, patron de McLaren F1, qui a fait part de sa déception après que la Cour d'appel internationale ait jugé irrecevable la réclamation portée par l'écurie de Woking

Après Lewis Hamilton, c'est Martin Whitmarsh, patron de McLaren F1, qui a fait part de sa déception après que la Cour d'appel internationale ait jugé irrecevable la réclamation portée par l'écurie de Woking.

Le britannique a tout d'abord expliqué que selon McLaren, la manoeuvre de Lewis Hamilton était tout à fait réglementaire, tout comme la réclamation déposée par la marque anglaise. Ensuite, Whitmarsh a choisi de se tourner vers l'avenir et cette fin de championnat qui s'annonce très serrée.

"Nous sommes naturellement déçu du verdict d'aujourd'hui et du fait de ne pas avoir reçu de décision sur le fondement de notre appel. Personne ne veut gagner un Grand Prix devant la Cour, mais nous estimions que Lewis a remporté le Grand Prix de Belgique en piste, de façon passionnante et impressionnante."

"Nos avocats et nos témoins ont expliqué cela tranquillement, ainsi que le fait que nous pensions que notre appel devrait être recevable, à la Cour d'appel internationale de la FIA. Néanmoins, ils ont décidé que notre appel était irrecevable. Nous allons désormais nous concentrer sur les quatre courses restantes de la saison 2008 de Formule 1."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Martin Whitmarsh
Équipes McLaren
Type d'article Actualités