McLaren : "C'est de loin le meilleur départ depuis des années"

Pour le directeur de l'écurie britannique, Andreas Seidl, il y a bien longtemps que McLaren n'avait pas connu une première semaine d'essais hivernaux aussi réussie.

McLaren : "C'est de loin le meilleur départ depuis des années"

La saison de la confirmation est souvent redoutée, c'est la tâche qui attend McLaren en 2020 après avoir décroché la quatrième place du championnat constructeurs l'an passé. L'écurie de Woking insiste sur le réalisme dont elle doit faire preuve dans ses objectifs à court terme et refuse régulièrement tout emballement, néanmoins la première semaine d'essais hivernaux s'est terminée avec tous les voyants au vert. La mission essentielle de ces trois premiers jours à Barcelone était de privilégier la fiabilité : elle est accomplie, avec 423 tours parcourus et des bases solides posées pour la semaine prochaine.

Lire aussi :

"Pour être franc, nous sommes vraiment, vraiment, vraiment heureux de la façon dont ça s'est passé jusqu'à présent, pour différentes raisons", lâche un Andreas Seidl habituellement peu prompt à ce genre de discours. "Avant tout, si l'on prend le nombre de tours et la fiabilité que nous avons affichée jusqu'à maintenant, c'est de loin le meilleur départ depuis des années pour McLaren en essais hivernaux. C'est tout simplement une grande récompense et un signe pour toute l'équipe que le travail acharné que nous avons fourni le mois dernier pour franchir ce cap est payant. Je suis donc très heureux de ça. Concernant le programme et les points de test, je suis également très satisfait que nous ayons déjà pu cocher de nombreuses cases sur notre liste. Sans problème de fiabilité, nous pouvons passer en revue le plan de roulage chaque jour, tel que prévu."

De nouvelles pièces "continuellement"

Carlos Sainz, McLaren MCL35

Pour McLaren, il n'était pas question de chercher le chronomètre cette semaine, en témoigne la 12e place à laquelle figure le meilleur temps réalisé par Carlos Sainz sur les trois jours. "Nous nous concentrons sur nous-mêmes, pas sur les chronos", insiste Andreas Seidl. "Nous apportons aussi continuellement des pièces sur la voiture, avec des livraisons tardives en provenance de l'usine. C'est génial de voir la dynamique que nous avons. Comme vous l'avez vu, nous avons par exemple testé un nouvel aileron avant le [vendredi] matin. Jusqu'à présent, la voiture se comporte comme nous l'attendions. C'est formidable de voir cette corrélation. Je suis très satisfait."

Dès la semaine prochaine, grâce à ces bases solides, McLaren introduira encore de nouvelles évolutions sur la MCL35 afin de préparer du mieux possible le premier Grand Prix de la saison. "Nous avons un programme qui prévoit d'apporter continuellement des pièces au circuit, y compris la semaine prochaine afin de trouver davantage de performance sur la voiture avant d'aller à Melbourne", insiste le directeur de l'écurie britannique. "Concernant la performance, il est encore tôt. Nous sommes satisfaits de ce que nous avons jusqu'à présent. Comme je l'ai dit auparavant, la voiture fonctionne comme prévu, donc nous n'avons pas de points d'interrogation à ce sujet."

partages
commentaires
Technique - Les innovantes suspensions de Red Bull

Article précédent

Technique - Les innovantes suspensions de Red Bull

Article suivant

Simulateur Alfa Romeo : 18 mois de travail pour Kubica

Simulateur Alfa Romeo : 18 mois de travail pour Kubica
Charger les commentaires
Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour Prime

Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour

Ce concept est imparfait depuis que la Formule 1 l'a réadopté en 2019, et chaque semaine qui passe tend à montrer qu'accorder un point pour le meilleur tour en course est une mauvaise idée.

Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021