McLaren souffle le chaud et le froid sur les pitstops

On voit toujours plus facilement les erreurs que les coups de génie, et McLaren peut en attester

On voit toujours plus facilement les erreurs que les coups de génie, et McLaren peut en attester. A Valence, l’équipe a une nouvelle fois essuyé une grosse déconvenue aux stands en perdant un temps conséquent sur la monoplace de Lewis Hamilton. Pourtant, lors de ce même Grand Prix, le premier arrêt du Britannique avait été réalisé en un temps record !

Les changements de roues sans ajout de carburant ont rendu les arrêts aux stands plus fiévreux que jamais. A peine immobilisées, les monoplaces sont déjà reparties. 2,6 d’arrêt effectif : voilà le chiffre dont peut se targuer McLaren Mercedes en revenant du Grand Prix d’Europe. Oui mais voilà, son second arrêt, sous voiture de sécurité, a lui duré plus de 14 secondes ! Avant ce GP d’Europe, Ferrari détenait le record de l’arrêt le plus rapide en 2,78 sec (GP de Chine).

Ce n’est pas la première fois que les mécaniciens McLaren cafouillent sur la monoplace du pilote Britannique et son fameux arrière-gauche. De coûteux arrêts à Bahreïn avaient déjà médusé le management du team argenté.

L’équipe la plus rapide aux stands est donc Ferrari cette année, devant Mercedes et Red Bull. McLaren ne figure qu’au huitième rang, également devancé par Force India, Lotus, Toro Rosso et Williams. Mauvais élèves de ce classement, les trois derniers teams arrivés sur la grille concèdent également du temps dans les stands, derrière Sauber.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Toro Rosso , Mercedes , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités