Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
11 oct.
Course dans
17 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
78 jours

McLaren visera la troisième place "tant qu'il y aura une chance"

partages
commentaires
McLaren visera la troisième place "tant qu'il y aura une chance"
Par :

Sans en faire un objectif à atteindre à tout prix, McLaren se sent pousser des ailes face à Racing Point et Ferrari pour la troisième place du championnat constructeurs.

Seule écurie avec Mercedes et Racing Point à avoir inscrit des points lors des six premiers Grands Prix de la saison, McLaren mise en grande partie sur cette régularité au championnat constructeurs, mais pas seulement. Quatrième l'an passé, l'écurie de Woking sait qu'il lui sera difficile de faire mieux en 2020 mais n'abandonne pas pour autant tout espoir d'y parvenir. Sur le papier, la troisième place du championnat peut paraître inaccessible mais elle représente une carotte qui motive énormément les troupes d'Andreas Seidl. Bien que lucide, le directeur de la structure teinte son discours réaliste d'ambitions à la hausse, sous conditions.

"Je pense que le combat que nous menons, en matière de performances pures de la voiture, est avec Ferrari et Renault", confie l'Allemand. "Nous devons rester réalistes. Si Racing Point peut utiliser le potentiel de sa monoplace, c'est difficile de se battre contre eux. Mais avec les pilotes et le niveau d'exécution que nous avons, il y a toujours une chance de les battre et de battre une Red Bull, et c'est ce que nous visons. Nous n'abandonnerons pas le combat pour la troisième place tant qu'il y aura une chance."

Lire aussi :

Si l'on tient compte des 15 points retirés à Racing Point au classement – sous réserve de l'appel dans l'affaire de la "Mercedes rose" –, McLaren est quatrième avec un point de plus que Ferrari et un de moins que l'équipe qui défraie la chronique depuis le début de la campagne 2020. La MCL35 est vraisemblablement inférieure à la RP20 mais McLaren peut s'appuyer sur des dimanches de course qui s'avèrent très solides.

"En course, nous avons clairement la quatrième voiture la plus rapide, sans être très loin de Racing Point, ce qui est très encourageant et montre que nous avons fait un bon pas en avant avec la monoplace", souligne Seidl. "Nous avons aussi vu l'année dernière que nous marquions beaucoup de points par rapport aux autres équipes simplement grâce à une très bonne exécution des courses le dimanche après-midi. Cela me donne aussi beaucoup de confiance dans le fait que nous avons une équipe de course forte collectivement, bien soutenue à l'usine."

"Après six Grands Prix nous sommes quatrièmes, un point devant Ferrari. C'est quelque chose de très encourageant, qui donne une grande motivation. Mais en même temps il n'y a aucune raison de s'enflammer, sachant qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire quand on voit Mercedes et Red Bull."

Andras Seidl est également enthousiaste à l'idée de se rendre prochainement sur des circuits qui pourraient davantage convenir à la monoplace de Woking. "Je suis impatient de voir ce que nous pouvons faire à Spa", admet-il. "Nous avions un rythme costaud là-bas l'an dernier. Nous connaissons les faiblesses de notre voiture, particulièrement à basse vitesse, alors nous avons hâte d'aller sur des circuits qui n'en dépendent pas."

La FIA assure pouvoir faire respecter la règle sur les modes moteur

Article précédent

La FIA assure pouvoir faire respecter la règle sur les modes moteur

Article suivant

Steiner ne s'arrête pas aux propos de Grosjean : "J'y suis habitué"

Steiner ne s'arrête pas aux propos de Grosjean : "J'y suis habitué"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. , Lando Norris
Équipes McLaren
Auteur Basile Davoine