Mecachrome au bord du gouffre à son tour

La crise économique ne cesse de faire des ravages

La crise économique ne cesse de faire des ravages. Après le départ de Honda, c'est au tour de Mecachrome, fabricant des moteurs Renault, d'être au bord de la cessation de paiement.

Malgré que les carnets de commande soient comblés pour les trois années à venir, Mecachrome rencontre de grosses difficultés, dont pourraient être victimes l'ING Renault F1 Team, mais également le championnat GP2 (équipé de blocs Renault).

"Notre objectif est de permettre à Mecachrome de continuer à fonctionner correctement, tant pour nos employés que pour clients et nos fournisseurs," indique Christian Jacqmin, président de Mecachrome. "Cependant, je vous avoue que je ne sais pas si nous réussirons à perdurer," termine-t'il.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités