Melbourne abandonnerait la Formule 1 en 2015

Alors que le contrat de Melbourne pour organiser le Grand Prix d'Australie court jusqu'en 2015, le Maire de la ville a jeté un peu plus le trouble sur l'avenir de l'épreuve

Alors que le contrat de Melbourne pour organiser le Grand Prix d'Australie court jusqu'en 2015, le Maire de la ville a jeté un peu plus le trouble sur l'avenir de l'épreuve.

Depuis plusieurs années, l'avenir de la course australienne, pourtant appréciée des pilotes et des fans, est remis en cause. La faute aux déficits toujours plus important de l'Etat.

Le Maire de Melbourne, Robert Doyle, a fait savoir ce dimanche que la situation financière devenait intenable et que des décisions allaient devoir être prises, en dépit de la réussite du Grand Prix d'Australie.

Selon ses propos, relayés par le journal Herald Sun, il existe actuellement plusieurs options, qui vont de l'organisation de la course en nocturne, au retrait pur et simple de Melbourne du calendrier de la Formule 1. Cette dernière solution est celle que privilégie Doyle.

"En 1996, lorsque la course durait quatre jours et que les sponsors étaient plus généreux, le déficit n'était que d'un million de dollar. Aujourd'hui, il est de cinquante millions de dollars" a-t-il expliqué.

"Il faut s’y attendre. Je ne connais aucune ville qui ait stoppé volontairement son Grand Prix mais Melbourne pourrait bien être la première. Cela restera une décision du gouvernement de l’état de Victoria, une décision difficile mais à mon avis, le cycle se termine".

S'il ne remet pas en question le succès et l'attractivité du Grand Prix d'Australie, Doyle pense simplement à la situation économique et au fait que sa ville doit se tourner vers d'autres évènements sans regrets.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Robert Doyle
Type d'article Actualités