Melbourne n'a aucune intention de laisser la F1 à Adelaïde

partages
commentaires
Melbourne n'a aucune intention de laisser la F1 à Adelaïde
Scott Mitchell
Par : Scott Mitchell
23 mars 2017 à 08:53

Le circuit de Melbourne a la ferme intention de conserver l'organisation du Grand Prix d'Australie au-delà de la saison 2023.

Le conseil municipal de la ville d'Adelaïde envisage de faire une requête officielle auprès du gouvernement de l'État d'Australie-Méridionale pour étudier la faisabilité d'un retour du Grand Prix d'Australie sur son circuit. Réagissant à cette information, Andrew Westacott, PDG d'Australian Grand Prix Corporation qui est promoteur de l'épreuve australienne, a fait part de sa détermination pour garder le Grand Prix à Melbourne.

"Je vois ça de deux manières", a-t-il confié à Motorsport.com. "D'un côté, je sais que nous avons un accord mutuel très solide et un excellent partenariat avec la Formule 1 jusqu'en 2023 ; c'est une longue période pour continuellement devenir meilleur. Et d'un autre côté, je dirais 'Tu rêves, Adelaïde', car nous avons cet événement. Melbourne le fait très, très bien. Je suis profondément attaché à l'État de Victoria et je ne veux pas voir ça ailleurs."

Adelaïde a été le premier circuit à accueillir un Grand d'Australie, en 1985, organisant l'épreuve jusqu'à son transfert à Melbourne en 1996, d'où la F1 n'est plus repartie. Aux yeux du ministre du Tourisme de l'État d'Australie-Méridionale, Leon Bignell, un retour de la F1 à Adelaïde est improbable, notamment en raison d'un manque de soutien financier au niveau local.

Du côté de Melbourne, l'ambition est de continuer à investir pour améliorer l'épreuve chaque année. "Nous aimons organiser un show et nous voulons nous assurer que les équipes débutent la saison d'une manière excitante", souligne Westacott. "Un point incroyablement important, c'est que nous ne sommes pas suffisants. Si nous n'apportons pas de la valeur à l'expérience des fans, ils choisiront d'aller ailleurs. Nous devons offrir cette expérience de premier ordre dans tous les domaines."

Les promoteurs du Grand Prix sont d'ailleurs bien décidés à discuter rapidement avec Liberty Media, nouveau propriétaire de la Formule 1, pour envisager un avenir commun qui irait au-delà de 2023.

Propos recueillis par Scott Mitchell

Article suivant
Renault avec un "gros correctif" sur son moteur à Melbourne

Article précédent

Renault avec un "gros correctif" sur son moteur à Melbourne

Article suivant

Ricciardo : "Pas un poids sur les épaules" de gagner à Melbourne

Ricciardo : "Pas un poids sur les épaules" de gagner à Melbourne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités