Melbourne doit réduire ses coûts

Sous contrat jusqu’en 2015, Melbourne souhaite continuer à accueillir un Grand Prix de F1 au-delà de cette date, mais à moindre coût

Sous contrat jusqu’en 2015, Melbourne souhaite continuer à accueillir un Grand Prix de F1 au-delà de cette date, mais à moindre coût.

Louise Asher, Ministre du Tourisme, reconnait que le GP apporte beaucoup à Melbourne, mais l’organisation d’un tel événement coûte beaucoup trop cher aux contribuables et cela devient inacceptable en temps de crise.

“Je serais ravi de voir le GP se prolongé au-delà de 2015, mais le présent contrat coûte trop cher aux contribuables et je ne suis pas à l'aise avec ce niveau de subvention,” a déclaré Asher dans les colonnes du journal The Age newspaper.

Sans mesures visant une réduction importante des coûts d’ici la fin du contrat, Asher s’attend à ce que le gouvernement augmente encore ses subsides et ce malgré une augmentation des ventes de billets.

“Vous pouvez raisonnablement penser que, sans d’importantes réductions des coûts, les subventions vont augmenter,” conclut Asher.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités