Les modifications à Melbourne auront lieu pour 2021 ou 2022

Les organisateurs du Grand Prix d'Australie prévoient une série de changements sur le tracé de l'Albert Park pour les prochaines éditions.

Les modifications à Melbourne auront lieu pour 2021 ou 2022

Envisagées depuis quelque temps déjà, les modifications et le resurfaçage du tracé de l'Albert Park pourraient intervenir en vue de l'édition 2021 du Grand Prix d'Australie. Les portions de route publiques utilisées à Melbourne n'ont jamais été rénovées depuis la première édition de l'épreuve en 1996 et les organisateurs l'envisagent sérieusement depuis plusieurs années.

Lire aussi :

Melbourne est assuré d'accueillir le Grand Prix d'Australie au moins jusqu'en 2025 et la volonté est désormais de mettre en place certains changements pour les éditions 2021 ou 2022. Le projet inclut également des modifications du tracé afin d'améliorer le spectacle et d'offrir davantage d'opportunités de dépassement. Le tout fait l'objet de discussions au long cours entre l'Australian Grand Prix Corporation (AGPC) qui organise la course et les dirigeants de la F1. Une décision pourrait être prise aux alentours de la mi-mars, en marge de l'épreuve d'ouverture du championnat 2020.

"D'ici un an ou deux, nous ferons le resurfaçage", confirme à Motorsport.com Andrew Westacott, PDG de l'AGPC. "Nous dialoguons avec la Formule 1 quant à la manière de faire évoluer le circuit pour faire en sorte que les changements qui ont affecté les voitures depuis 1996 se reflètent également dans ceux réalisés sur la piste. Ce peut être un élargissement à certains endroits, ou d'autres plus incurvés, ce genre de choses. Tout cela est en cours. Nous en saurons probablement davantage lors du Grand Prix au sujet des délais et de la probabilité des travaux, pour savoir si ce sera lors des 12 ou des 24 prochains mois."

Outre le resurfaçage complet de la piste, les organisateurs avaient envisagé il y a quelques années des modifications au niveau des virages 11 et 12 pour favoriser les dépassements, avant d'abandonner le projet face à l'incertitude de son efficacité. Ils ont désormais à leur portée une plus vaste gamme de possibilités.

"Quand on a l'opportunité de faire des changements, il faut regarder comment on peut améliorer les choses", précise Andrew Westacott. "Il ne fait aucun doute que les monoplaces ont évolué et changé entre 1996 et 2020, et elles changeront à nouveau en 2021. Maintenant, ce que nous pouvons faire si nous faisons des changements, c'est tout prendre en compte. Nous étudions des choses comme l'asphalte et son incidence sur la dégradation des pneus, ou encore les virages et la manière dont ils peuvent être ajustés. Mais nous ne voulons pas atténuer le caractère du circuit, et nous devons tenir compte de la présence d'un lac, de terrains de sport."

"On ne peut pas faire les changements que l'on veut sans tenir compte de la géographie et de la topographie. Nous ne parlons pas de faire un banking comme à Zandvoort ou quelque chose du genre, je peux vous le promettre. Ce que nous faisons, c'est que nous examinons toutes les contributions, de la limite de vitesse dans la voie des stands à la largeur de la piste, en passant par l'abrasivité de l'asphalte. Nous sommes en dialogue permanent avec la Formule 1 sur ces sujets."

Propos recueillis par Andrew van Leeuwen  

partages
commentaires
Les secrets des pontons ultra resserrés de la Mercedes W11

Article précédent

Les secrets des pontons ultra resserrés de la Mercedes W11

Article suivant

Mercedes ne concevra pas de deuxième voiture d'ici Melbourne

Mercedes ne concevra pas de deuxième voiture d'ici Melbourne
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021