Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
44 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
55 jours
09 mai
Prochain événement dans
61 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
92 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
100 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
117 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
135 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
149 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
177 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
184 jours
12 sept.
Course dans
191 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
208 jours
10 oct.
Course dans
218 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
233 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
240 jours
07 nov.
Course dans
247 jours

Des changements sur le circuit de Melbourne pour le GP 2021

Les responsables du Grand Prix d'Australie de F1 ont procédé à l'élargissement des stands de l'Albert Park, ce qui pourrait avoir un impact sur le plan stratégique. Ils envisagent également de profiter du report à novembre pour procéder au resurfaçage du circuit.

Des changements sur le circuit de Melbourne pour le GP 2021

Depuis plusieurs années, la question de la réfection de la piste du circuit de l'Albert Park, qui a accueilli la plupart des premières courses des saisons de F1 depuis son arrivée au calendrier en 1996, est sur la table. Avant la pandémie de COVID-19, qui a entraîné le report en catastrophe puis l'annulation de l'édition 2020, et a d'ores et déjà poussé les organisateurs et la discipline à la programmer en novembre cette année au lieu du mois de mars, plusieurs chantiers étaient évoqués.

Ces derniers l'ont à nouveau été en fin d'année dernière. En premier lieu, se posait la question du resurfaçage d'un tracé qui a jusqu'ici conservé son asphalte d'origine, avec pour ambition d'y parvenir pour l'édition 2021. En second lieu, était envisagée la modification du profil de certains virages (11, 12 et 13 notamment) pour les ralentir ou les resserrer, et ainsi offrir à cette piste où les dépassements sont notoirement difficiles une chance de produire plus de spectacle.

Ces dernières retouches sur le dessin du tracé sont à l'heure actuelle plutôt prévues à l'horizon 2022 à la fois en raison de la crise sanitaire mais aussi pour faire coïncider tout changement avec l'arrivée de la nouvelle réglementation technique. Il n'est toutefois pas exclu, avec des outils plus modestes, de tenter d'aller d'ores et déjà dans cette direction.

Lire aussi :

S'exprimant pour Speedcafe en ce mois de janvier, le PDG de l'Australian Grand Prix Corporation, Andrew Westacott, a expliqué qu'un changement important avait toutefois d'ores et déjà été acté avec l'élargissement de la ligne des stands. Une modification modeste mais qui pourrait avoir un impact important sur l'aspect stratégique, en ce qu'il devrait permettre de faire passer la voie des stands d'une limite de 60 km/h jusqu'ici à 80 km/h, raccourcissant donc de façon notable le temps des arrêts.

"Depuis que le circuit a été construit et que la ligne des stands a été configurée – je suppose que les dessins ont été faits en 1994, 1995 pour la première course en 1996 –, les voitures sont devenues plus longues. Donc nous l'avons élargie en mordant un peu plus [sur la piste] à la droite des pilotes quand ils roulent. Nous avons élargi la ligne des stands de deux mètres."

Concernant le recul de la date de l'épreuve et notamment son incidence sur le resurfaçage, Westacott a indiqué : "Le report de la course à novembre nous permet vraiment de voir comment profiter de cette fenêtre et mener à bien les travaux. Nous voulions déjà essayer de le faire après l'épreuve de cette année. Eh bien, il se pourrait maintenant qu'il soit antérieur à celle de cette année, étant donné qu'il s'agit d'un événement en novembre plutôt qu'en mars."

partages
commentaires

Voir aussi :

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Article précédent

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Article suivant

Yuki Tsunoda : "Je n'ai pas peur de commettre des erreurs"

Yuki Tsunoda : "Je n'ai pas peur de commettre des erreurs"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Auteur Fabien Gaillard
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021