Melbourne sur le point de disparaitre du F1 Circus

On l'attendait depuis longtemps, mais l'Australie est plus proche que jamais de perdre son Grand Prix national

On l'attendait depuis longtemps, mais l'Australie est plus proche que jamais de perdre son Grand Prix national.

Depuis plusieurs années, Melbourne ne rapporte plus assez d'argent et le patron du FOM, Bernie Ecclestone, a clairement expliqué que les organisateurs de la manche d'ouverture de la saison 2008 risquaient de perdre leur Grand Prix si la situation persistait.

Faute de remonter la pente, le grand argentier de la F1 songerait à remplacer Melbourne par une course en Russie, en Inde ou en Corée du Sud.

"Peut être qu'on ne veut plus venir en Australie", indique t'il d'ailleurs au Sunday Telegraph. "Les coûts sont importants là bas, et nous gagnons très peu d'argent. C'est très mauvais pour nous."

La seule chance de survivre pour le Grand Prix d'Australie, qui ouvre la saison de F1 depuis 23 ans déjà (sauf en 2006), serait d'accueillir un Grand Prix nocturne, comme le fera Singapour cette année.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités