Menacé chez Alfa Romeo, Giovinazzi ne veut pas encore penser à l'après-F1

Antonio Giovinazzi n'est pas assuré de disputer la saison 2022 au sein de l'écurie Alfa Romeo, mais l'Italien ne cherche pas à se dégoter des options hors de la F1 pour autant.

Menacé chez Alfa Romeo, Giovinazzi ne veut pas encore penser à l'après-F1

Officiellement, dix-neuf pilotes ont validé leur ticket pour prendre part à la saison 2022 de Formule 1. Une seule place est donc encore disponible, dans l'équipe Alfa Romeo, et elle est actuellement détenue par Antonio Giovinazzi. Mais compte tenu de ses performances, l'Italien n'est pas assuré d'épauler Valtteri Bottas l'an prochain. Sa place est menacée par plusieurs pilotes, et surtout par Guanyu Zhou, deuxième homme du championnat de Formule 2.

Giovinazzi, qui a pour mission de convaincre ses employeurs, a atteint deux fois la Q3 lors des trois derniers Grands Prix. Cependant, l'Italien n'a inscrit aucun point depuis l'épreuve de Monaco, qui s'est tenue à la fin du mois de mai. En dépit de ce manque de résultats, le pilote se focalise sur la catégorie reine.

"Pour être honnête, je veux me concentrer sur le maintien de ma place en F1 pour le moment", a-t-il expliqué à Motorsport.com. "Ensuite, dans le pire des cas, je commencerai à songer à l'année prochaine. Mais pour le moment, je veux seulement me concentrer sur mon travail ici, en F1, pour garder mon volant."

La décision d'Alfa Romeo sur son deuxième pilote sera rendue très prochainement, mais Giovinazzi a assuré qu'il n'était pas au courant des plans de la firme en précisant que ce n'était "pas une question pour moi" mais une pour son directeur, Frédéric Vasseur. "La seule chose que je puisse faire, c'est piloter et marquer des points. J'espère que cela sera suffisant", a-t-il ajouté.

Giovinazzi a fait ses débuts en Formule 1 en 2017 lorsque Sauber (l'ancienne identité d'Alfa Romeo) l'a appelé à remplacer un Pascal Wehrlein convalescent lors des deux premières manches de la saison. Le pilote italien a ensuite fait son retour en catégorie reine en 2019, bien aidé par ses liens avec Ferrari, qui détenait un des deux baquets Alfa Romeo. Mais aujourd'hui, le Cheval Cabré "ne peut plus influencer la décision de l'équipe", comme l'a expliqué Mattia Binotto, directeur de la Scuderia, au Grand Prix d'Italie.

Lire aussi :

Si son aventure avec Alfa Romeo s'arrêtait au crépuscule de la saison 2021, Giovinazzi aurait-il la possibilité de rebondir chez Ferrari ? Selon Binotto, le sujet n'a pas encore été évoqué avec le pilote transalpin.

"Je pense que beaucoup de choses dépendront de sa volonté, de ce qui intéresse vraiment Antonio pour l'avenir", a déclaré le directeur d'équipe. "Mais je pense que la première étape est de lui trouver une place et un baquet en F1, bien sûr. Nous sommes pleinement concentrés sur cela en ce moment."

partages
commentaires
Deux jours de simulateur ont aidé Norris à comprendre ses erreurs
Article précédent

Deux jours de simulateur ont aidé Norris à comprendre ses erreurs

Article suivant

Pourquoi Hamilton a qualifié Bottas de "meilleur équipier"

Pourquoi Hamilton a qualifié Bottas de "meilleur équipier"
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021