Mercedes 2022 : rien de neuf pour Bottas et Russell, sereins

Valtteri Bottas et George Russell ne savent pas encore quel sort leur réserve Mercedes sur le marché des transferts – ou du moins, s'ils le savent, ils ne le montrent pas.

Mercedes 2022 : rien de neuf pour Bottas et Russell, sereins

On le sait depuis un certain temps, l'identité du coéquipier de Lewis Hamilton chez Mercedes en 2022 appartiendra à l'un de deux pilotes : Valtteri Bottas, titulaire à Brackley depuis cinq ans, ou George Russell, protégé de la marque à l'étoile. Cette dernière a maintenu le suspense jusqu'à présent, alors que son directeur Toto Wolff avait annoncé la couleur en indiquant qu'une décision serait prise cet été – techniquement, cela laisse jusqu'au 22 septembre – et potentiellement officialisée plus tard. Cependant, jusque-là, aucune information ne filtre.

Lire aussi :

"Il n'y a pas encore de nouvelles à partager", confirme un Valtteri Bottas quelque peu énigmatique en conférence de presse à Spa-Francorchamps, ajoutant : "Qui sait, peut-être que je sais quelque chose, peut-être que non ?".

"J'imagine effectivement qu'il n'y a pas de nouvelles à partager à ce stade", confirme un George Russell plus loquace. "Nous restions évidemment en discussion lors de la trêve estivale, mais il n'y a rien à annoncer dans un sens ni dans l'autre ce week-end, et probablement pas le week-end prochain non plus, à vrai dire. Je pense que ce n'est pas un problème. Mieux vaut faire les choses bien que vite, disons."

La décision de Mercedes est très attendue sur le marché des transferts car elle aura l'effet d'une chute de dominos avec le transfert éventuel de Valtteri Bottas chez Williams ou chez Alfa Romeo, ainsi que la titularisation possible de Nyck de Vries à Grove et le placement de membres de la Ferrari Driver Academy à Hinwil et chez Haas selon l'avenir de Bottas.

Il a d'ailleurs été demandé s'il n'y avait pas de nouvelles parce que la décision n'était pas encore prise ou parce que ce n'était pas le bon moment pour annoncer la décision, en vain, Bottas rétorquant : "Je n'ai pas besoin de clarifier pourquoi [il n'y a pas de nouvelles]".

Une chose est sûre : devant la presse, les deux pilotes font bonne figure, notamment face à la perspective d'une annonce plus tardive que prévu, qui pourrait peut-être compliquer leur recherche de baquet en cas d'échec.

"Je pense que nous avons tous les deux la chance que Mercedes s'occupe de nous d'une certaine manière, et nous leurs faisons tous deux confiance pour s'occuper de notre avenir, d'une manière ou d'une autre", assure Russell. "De mon côté, en ce qui me concerne, il n'y a pas de véritable problème. Que ce soit demain ou que ce soit après Abu Dhabi, j'imagine qu'il faut faire confiance aux gens qui s'occupent de nous."

"De mon côté, ce n'est pas problématique. Ce n'est rien de nouveau pour moi", ajoute Bottas, qui enchaîne les contrats d'un an depuis qu'il a rejoint Mercedes pour la saison 2017. "Je n'ai aucun problème avec cette situation, globalement. Je suis juste concentré, je me focalise sur ce week-end, et je suis sûr que les prochaines semaines vont passer très vite avec ces trois courses consécutives. Notre équipe est dans une très bonne bataille [avec Red Bull], c'est la priorité. Les choses finiront par se décanter, et on verra alors."

Rappelons que Valtteri Bottas est en pleine lutte pour la troisième place du championnat des pilotes, avec 108 points contre 113 pour Lando Norris et 104 à Sergio Pérez, tandis que George Russell se bat vaillamment avec sa Williams pour montrer ce dont il est capable. Il a inscrit quatre unités lors du chaotique Grand Prix de Hongrie.

partages
commentaires
Que Red Bull continue le développement 2021 n'inquiète pas Verstappen

Article précédent

Que Red Bull continue le développement 2021 n'inquiète pas Verstappen

Article suivant

Il y a 31 ans : Spa-Francorchamps plongé dans le chaos

Il y a 31 ans : Spa-Francorchamps plongé dans le chaos
Charger les commentaires
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021