Mercedes a anticipé de possibles consignes d'équipe

partages
commentaires
Mercedes a anticipé de possibles consignes d'équipe
28 mars 2014 à 13:30

Beaucoup n’auront retenu du Grand Prix de Malaisie 2013 que l’affaire du « Multi21 » ; épisode lors duquel Sebastian Vettel avait ignoré un pacte de non-agression défini par Red Bull en dépassant son coéquipier d’alors, Mark Webber

Beaucoup n’auront retenu du Grand Prix de Malaisie 2013 que l’affaire du « Multi21 » ; épisode lors duquel Sebastian Vettel avait ignoré un pacte de non-agression défini par Red Bull en dépassant son coéquipier d’alors, Mark Webber.

Pourtant, une autre grande affaire d’équipe avait engendré du remue-ménage dans le paddock, Ross Brawn intimant alors fermement à Nico Rosberg de ne pas prendre la troisième position de Lewis Hamilton, fraîchement arrivé au sein du team, et clairement plus lent que l’Allemand (ayant 3 ans d'ancienneté à Brackley), dans les derniers tours du Grand Prix. Sur les terres de l’un des sponsors principaux de l’équipe, Mercedes n’avait alors pas souhaité prendre le moindre risque, et une longue altercation, ferme mais polie, avait eu lieu pendant de nombreux tours entre le jeune pilote et son Directeur d’Equipe.

Cette année, alors que Mercedes-Benz chausse les bottines de favori pour les deux couronnes mondiales et que Rosberg dispose déjà d’une avance de 25 points sur son coéquipier grâce à un résultat parfait à Melbourne, l’équipe arrive mieux préparée au fait de devoir gérer de telles situations, ne serait-ce que grâce à son expérience douloureuse de l'an dernier. Si les pilotes ont officiellement le droit de se disputer leurs positions mutuelles en course, tous deux doivent cependant garder à l’esprit que l’intérêt supérieur réside dans le résultat global en tant que team…comme chez Red Bull l’an dernier.

« Nous sommes si compétitifs ; terriblement compétitifs », avoue Rosberg, qui sait qu’il dispose cette saison de sa meilleure chance à ce jour de décrocher un premier titre mondial, tout en ayant à ses côtés un ami qu’il côtoie depuis le karting. « Plus nos voitures seront rapides, et plus ça deviendra difficile ».

Reste qu’au moment de trancher en course si besoin était, la parole reviendrait à l’équipe.

« Ils sont totalement libres de se battre. Il est très difficile d’établir des paramètres [pour une prise de décision d’équipe, ndlr », explique Toto Wolff, qui sait qu’une situation de management difficile pourrait voir le jour cette année. « On a pu entendre dans le passé que quiconque arrive devant au premier virage reste devant, mais nous ne faisons pas les choses comme cela », poursuit l’Autrichien.

« Nous avons eu une longue discussion avec Paddy [Lowe] et les garçons. C’était une très bonne discussion; tout le monde a donné son opinion sur la façon dont il nous faudrait procéder. Nous avons défini ce qui suit : même si c’est difficile à appréhender, nos principaux rivaux sont les autres et nous devons nous assurer que nous sommes forts en tant qu’équipe. Il faut ensuite décider au cas-par-cas. Cela pourrait aller dans une direction sur une course, et dans une autre sur la suivante. Mais je pense que nous avons parlé de toutes les situations possibles et trouvé une solution acceptable pour Nico, Lewis et l’équipe », ajoute Wolff, sans toutefois préciser la nature de l’entente.

En 2014, la façon de courir change drastiquement; la consommation ainsi que la fiabilité revenant plus que jamais dans la balance, et provoquant de grosses différences de rythme entre les pilotes sur certaines phases du GP. Nul doute que c’est avant tout sur la globalité de la stratégie de course, et non sur le constat fait sur quelques tours, que Mercedes pourrait alors être amené à devoir arbitrer les duels entre ses pilotes pour la gagne et les places d’honneur.

Prochain article Formule 1
Gros travail pneumatique pour Williams ce vendredi

Article précédent

Gros travail pneumatique pour Williams ce vendredi

Article suivant

Grosjean contraint de prendre son mal en patience

Grosjean contraint de prendre son mal en patience
Load comments