Mercedes a profité du drapeau rouge pour faire des changements décisifs

Le directeur technique de Mercedes, Paddy Lowe, a déclaré que la possibilité de pouvoir régler ses voitures pour les conditions pluvieuses lors du drapeau rouge a été un facteur clé dans le doublé des flèches d'argent au Brésil.

Les changements ont aidé à assurer que Lewis Hamilton et Nico Rosberg puissent utiliser pleinement les pneus pluie pendant la durée de la course.

Lors du premier drapeau rouge, les images de télévision ont montré les membres de l'équipe en discussion avec le délégué de la FIA, Jo Bauer, alors qu'un ensemble de balances a été utilisé pour peser les pièces de suspension.

Si la moindre pièce est remplacée sous régime de drapeau rouge, elle ne peut pas peser moins que l'originale, et Mercedes devait donc démontrer que les nouvelles respectaient cela.

"La voiture était réglée pour le sec", a expliqué Lowe à Motorsport.com. "Il faut régler la voiture pour le sec, parce qu'à moins de pouvoir prévoir une course entièrement sous la pluie, ce qui aurait été un vrai pari, la voiture est de base toujours configurée pour le sec, ce qui va probablement arriver à un moment de la course."

"Cependant, comme il était clair pendant la course que cette pluie n'allait pas s'arrêter, nous sommes en fait passés vers des réglages pluie, déplaçant dans les faits l'équilibre de la voiture vers l'avant pour donner un meilleur équilibre sur piste humide."

"Il faut faire attention, dans cette situation, à ne pas mettre des pièces qui sont plus légères, donc la FIA était impliquée. Nous avions quelques balances de cuisine, et nous nous sommes assurés que tout était OK !"

"Le rythme était bon, les pilotes ne souffraient pas, et l'équilibre semblait très bon en course, ce qui fait qu'ils n'ont pas commis d'erreur."

Lowe concède que l'équipe a été chanceuse de ne pas avoir de nouvelles pièces plus légères et ainsi d'avoir pu faire le changement : "Pour être honnête, c'est quelque chose auquel nous devrions faire un peu plus attention à l'avenir pour le préparer de cette façon. Ce n'est pas quelque chose que nous avons délibérément mis en place."

Les changements de réglages sont relativement rares pendant les drapeaux rouges, même si, quand il était chez McLaren, Lowe avait participé à l'exemple victorieux du Grand Prix du Canada 2011 avec Jenson Button.

"C'était la situation la plus proche, où vous aviez une course sur piste humide et qui est restée sur le mouillé. Mais dans cette course, c'était plus un problème d'écopes de freins, de chauffe de la roue, de température du pneu. C'est celle où nous ne nous sommes pas trompés, donc Jenson a réussi à gagner en étant tout dernier."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Circuit Autódromo José Carlos Pace
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags drapeau rouge, interlagos, paddy lowe, réglages