Mercedes nie être affaibli par le départ de son responsable moteur

Mercedes assure que ses difficultés actuelles avec son unité de puissance ne sont pas liées au départ de l'ancien responsable moteur Andy Cowell.

Mercedes nie être affaibli par le départ de son responsable moteur

Mercedes fait face en 2021 à la rude concurrence de Red Bull Racing, mais l'ennemi ne vient pas que de l'extérieur. En effet, la saison est marquée par un certain nombre de difficultés moteur, qui ont dernièrement justifié de nombreux changements effectués sur les voitures de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, le Finlandais ayant notamment subi des pénalités sur la grille de départ de trois des quatre derniers Grands Prix.

Les soucis actuels semblent liées au moteur à combustion interne, la partie "V6" des unités de puissance issues de la formule V6 turbo hybride mise en place en Formule 1 depuis 2014 et qui a été le fondement de toutes les couronnes mondiales glanées par la marque à l'étoile au cours des sept dernières années. Et ces problèmes interviennent alors que l'un des grands architectes de cette domination moteur, Andy Cowell, a quitté la compagnie courant 2020.

D'aucuns ont suggéré que ces deux événements n'étaient pas une simple coïncidence. Toutefois, le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, assure que ce n'est pas le cas. L'Autrichien rappelle que le remplaçant de Cowell, Hywel Thomas, est lui-même très expérimenté dans le domaine puisqu'il travaille dans l'équipe moteur de Mercedes depuis 2004, et a donc également pris une part active dans les succès de la marque.

"La force de l'organisation est sa profondeur. Andy est clairement une personnalité exceptionnelle qui y a contribué à son époque, mais Hywel aussi, et tous les autres", explique Wolff. "J'ai une confiance totale dans la structure que nous avons aujourd'hui. Le développement d'un moteur ne se fait pas du jour au lendemain. Il faut beaucoup de temps pour que les choses aillent bien ou mal."

"Andy a joué un rôle important dans nos succès passés, mais Hywel et tous les autres aussi. Je ne pense donc pas que l'on puisse attribuer cela à l'un des leaders qui a décidé de quitter l'organisation. Ils sont toujours des forces essentielles au sein de l'organisation."

Avec Jonathan Noble et Adam Cooper

Lire aussi :

partages
commentaires
Karun Chandhok et son cauchemar chez Lotus
Article précédent

Karun Chandhok et son cauchemar chez Lotus

Article suivant

Jacques Villeneuve vainqueur pour la première fois en NASCAR !

Jacques Villeneuve vainqueur pour la première fois en NASCAR !
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021