Mercedes : La hiérarchie 2022 dépendra grandement de 2020

James Allison juge que l'entrée en vigueur des restrictions sur les tests aéro va grandement faire dépendre la hiérarchie de la saison 2022 des performances de 2020.

Mercedes : La hiérarchie 2022 dépendra grandement de 2020

La Formule 1 a annoncé l'introduction à partir de l'an prochain d'une série de mesures qui seront destinées à limiter le volume d'essais aérodynamiques autorisés pour chaque équipe en fonction de sa position au championnat l'année précédente, ce qui permettra donc au dernier classé de bénéficier du temps maximum en soufflerie et au premier d'en avoir le moins. Le but est évidemment de favoriser un resserrement de la hiérarchie en offrant plus de chances aux moins bonnes écuries de pouvoir rattraper leur retard dans le domaine.

Logiquement, Mercedes, qui sort de six saisons victorieuses où elle a systématiquement décroché les titres pilotes et constructeurs, semble devoir être l'équipe la plus touchée par ces restrictions à court terme. Pour James Allison, son directeur technique, une chose est en tout cas claire : la hiérarchie de 2022 dépendra grandement de ce qui va se passer cette année. "Cette réglementation va être introduite l'an prochain", a-t-il déclaré pour le podcast F1 Nation. "Donc elle va commencer en 2021 mais en fait, il faut prendre en compte ce que ça veut dire : en 2021, nous allons tous utiliser des voitures qui seront largement gelées, des voitures reconduites par rapport à 2020."

Lire aussi :

"Notre axe de travail significatif en 2021 va se situer sur la préparation de cette nouvelle génération de voitures pour 2022, et la grande majorité des investissements que vous pourrez vous permettre sur le plan aérodynamique en 2021 portera sur la saison suivante, 2022. Donc la quantité d'aéro qu'il sera possible de mettre en place pour 2022 – souvenez-vous, 2022 – va être déterminée par le niveau de performances que vous aviez en 2020. Donc elle sera totalement nouvelle, une voiture 'partant d'une feuille blanche' qui n'a rien à voir avec la génération actuelle de monoplaces... Votre réussite dans ce championnat sera à un certain degré influencée par votre niveau en 2020, deux saisons auparavant. C'est un système qui offre une réponse très décalée. Je suppose que c'est la nature du défi, mais il n'est peut-être pas si évident, à la première lecture de ces règlements, de savoir à quel point l'ombre qu'ils projettent est grande."

Malgré ces remarques, Allison ne pense pas que ces limitations brident la créativité des ingénieurs, qui devront toujours faire la différence sur le plan des idées mais en travaillant encore plus efficacement. "Je ne suis pas sûr que ce soit anti-innovation, car quel que soit le niveau de restriction sur les tests aérodynamiques qui vous est imposé, quel que soit le nombre d'essais que vous avez, quel que soit le niveau de CFD [mécanique des fluides numérique, ndlr] que vous pouvez appliquer, le besoin d'être innovant sera toujours présent. Ce n'est donc pas anti-innovation."

"Ce que cela fait, c'est simplement offrir plus d'opportunités à une équipe qui a globalement plus de tests aérodynamiques que celle qui est davantage limitée. Et celle qui est la plus limitée va devoir travailler de manière très intelligente afin de maintenir ses performances par rapport à celles qui sont le moins limitées."

partages
commentaires
Norris surpris que Vettel quitte Ferrari

Article précédent

Norris surpris que Vettel quitte Ferrari

Article suivant

Pirelli relance le développement des pneus 18 pouces

Pirelli relance le développement des pneus 18 pouces
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021