Mercedes décrit une W09 "fiable, prévisible, qui ne surchauffe pas"

partages
commentaires
Mercedes décrit une W09
Par : Fabien Gaillard
11 mars 2018 à 16:05

Le directeur technique de Mercedes, James Allison, a tiré le bilan des essais hivernaux de Barcelone, soulignant le bon travail mené par l'écurie quadruple Championne du monde de F1.

Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 avec des capteurs aéro
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09

Avec 1040 tours au compteur, Mercedes a été l'écurie la plus assidue lors de ces huit journées de tests. Même si Lewis Hamilton et Valtteri Bottas n'ont pas été chasser le meilleur temps, s'obstinant à ne pas utiliser les pneus hypertendres sur un circuit qui ne les verra pas au mois de mai lors du Grand Prix d'Espagne, plusieurs experts et observateurs du paddock ont tôt fait de placer la structure de Brackley au rang de favorite.

Peut-il en être véritablement autrement ? Certainement pas, mais du côté des Flèches d'Argent, l'heure n'est pas à l'établissement d'une hiérarchie mais à faire le point sur des tests qui n'ont quasiment connu aucune anicroche, à l'exception des conditions climatiques de la première semaine, obligeant à un programme dense lors de la seconde.

"Huit jours d’essais hivernaux, c’est un calendrier très serré", explique ainsi James Allison. "Nous tous au circuit et ceux qui étaient en soutien dans les usines ressentent le manque de sommeil cumulé. Mais je pense que nous pouvons nous pencher sur ces deux sessions d'essais hivernaux avec une certaine satisfaction, après avoir conçu, planifié puis exécuté une série très complexe de tests en faisant montre d'une certaine compétence."

"La perte de temps causée par la météo exécrable de la première semaine est quelque chose que Andrew Shovlin [ingénieur de course en chef, ndlr] et son équipe ont pu habilement contourner en mettant sur pied un bon programme. Nous finissons les essais hivernaux avec le sentiment d’avoir exploré la voiture et les pneus. Nous savons que nous avons engrangé une bonne quantité de kilomètres sans aucun problème significatif de fiabilité et nous sentons que nous avons dans la voiture une bonne base solide sur laquelle bâtir notre campagne 2018."

Loin du cycle de vie complet de certaines pièces

L'an passé, la W08, bien qu'ayant offert les deux titres à Hamilton et à Mercedes, avait hérité d'un comportement difficile et se montrait difficiles à régler correctement. La W09 semble, de prime abord, plus abordable pour les pilotes. Quant à la fiabilité, elle est importante mais, malgré tout, pas totalement certaine à 100%.

"Les deux pilotes semblent aimer la voiture, elle répond bien aux changements de réglages et a démontré une bonne pointe de vitesse. Je dis cela avec prudence parce que, même avec le kilométrage que nous avons fait, il est ahurissant de dire que nous ne nous sommes pas approchés de la réalisation d'un cycle de vie complet de pièces clés comme le moteur et le boîtier de contrôle électronique."

"Nous pensons que nous avons appris que nous démarrions sur des bases solides. [La voiture] est fiable, prévisible, elle ne surchauffe pas, elle est plutôt bien équilibrée et elle semble être suffisamment rapide pour courir à l'avant de la grille à Melbourne."

Enfin, au sujet de la grille, justement, Allison ne s'essaie pas à un périlleux exercice de prédiction dont l'issue pourrait de toute façon évoluer sans même que cela ne soit perceptible d'ici la première manche de la saison. 

"Même si nous produisons nos meilleurs efforts pour essayer de connaître notre position par rapport à la concurrence, nous ne savons pas ce que les autres équipes vont faire entre aujourd'hui et Melbourne, et nous ne savons pas vraiment avec une entière précision ce qu'elles ont fait [à Barcelone]. Donc il y a toutes sortes de raisons d'être prudent, mais ce furent de bons essais hivernaux. Pour le moment, nous pouvons êtes contents d'avoir accompli cela, et nous sommes impatients d'êtres à Melbourne."

Prochain article Formule 1

Article suivant

Rosenqvist prédit un grand avenir à Stroll

Rosenqvist prédit un grand avenir à Stroll

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais de mars à Barcelone
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités