Mercedes avoue devoir encore travailler sur les pneus

Si la position de Lewis Hamilton au championnat du monde des pilotes honore l’équipe Mercedes, les troupes de firme de Stuttgart gardent bien à l’esprit le fait que les problèmes de gestion des pneumatiques ne seront pas encore tout-à-fait réglés...

Si la position de Lewis Hamilton au championnat du monde des pilotes honore l’équipe Mercedes, les troupes de firme de Stuttgart gardent bien à l’esprit le fait que les problèmes de gestion des pneumatiques ne seront pas encore tout-à-fait réglés sur le Circuit de Catalunya, pour le retour en Europe de la F1.

Rapides cet hiver sur le tracé catalan par de faibles températures, Mercedes avait déjà eu une amorce d’avertissement concernant l’agressivité de la monoplace avec ses enveloppes pneumatiques. Pirelli amènera cependant un nouveau mélange dur suite à la pression des équipes, dont la texture se rapprochera bien plus du P Zero dur proposé la saison dernière. Un changement qui sera bienvenu pour Mercedes, qui sait que les lourdes charges longitudinales de Barcelone font souffrir les pneus.

Nous avons concentré nos efforts sur deux domaines”, explique Ross Brawn. “Finaliser notre package d’évolutions pour l’Espagne et comprendre notre relatif manque de rythme en course de Bahreïn”.

Nous avons fait des progrès sur ce dernier point et allons évaluer des développements complémentaires lors des weekends de course suivants pour améliorer la situation”.

Mercedes a une longue histoire de difficultés de gestion du train arrière : ce problème minait déjà les performances en course de l’équipe, en dépit d’une rapidité certaine sur un tour.

Nous n’y sommes pas encore mais nous faisons des progrès et bien entendu, être solide en course est ce qui compte vraiment”, conclut Brawn, pragmatique.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ross Brawn , Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités