Mercedes peut encore battre Red Bull en étant "à son meilleur niveau"

Malgré les revers récents, Mercedes estime que battre Red Bull reste possible si l'équipe affiche son meilleur niveau.

Mercedes peut encore battre Red Bull en étant "à son meilleur niveau"

Avec la victoire de Max Verstappen au Grand Prix de France, Mercedes a connu une nouvelle défaite dans la lutte pour les deux titres mondiaux, le Néerlandais et l'écurie Red Bull Racing ayant réussi à accentuer leur avance respective aux championnats pilotes et constructeurs 2021.

La vitesse de pointe a joué un rôle important dans le succès de Verstappen au Circuit Paul Ricard et des indices laissent désormais penser que l'équipe autrichienne pourrait disposer d'un avantage global en rythme face aux Flèches d'Ébène. Toutefois, si Mercedes cherche encore des réponses à ses questions après avoir laissé échapper un avantage sur la piste en raison de la stratégie, l'écurie ne s'avoue pas vaincue.

Lire aussi :

Le directeur de l'ingénierie de piste, Andrew Shovlin, est convaincu que la structure septuple Championne du monde en titre a tout ce qu'il faut pour remporter la couronne, même si cela n'aura rien d'une promenade de santé. "La façon dont nous voyons les choses est que notre équipe, à son meilleur niveau, peut battre Red Bull. Je pense qu'[en France] nous avons vu que les occasions que nous avons manquées ont fait la différence."

"Nous savons que ça va être difficile. Nous pensons qu'ils [Red Bull] sont les favoris. Il est clair qu'ils ont un très bon package, mais si nous donnons le meilleur de nous-mêmes, nous pouvons les battre et nous pouvons gagner le championnat."

Au Castellet, Mercedes semblait disposer du rythme pour pouvoir l'emporter mais a perdu la tête de course après de mauvais calculs stratégiques, en laissant Verstappen faire l'undercut à Lewis Hamilton. Une situation qui, pour Shovlin, montre que la moindre erreur peut être décisive cette saison et s'avère particulièrement frustrante quand la victoire est à leur portée.

"C'est ennuyeux, car je pense que nous aurions pu gagner la course. Je pense que nous aurions pu avoir deux voitures sur le podium. Nous sommes dans un championnat où nous ne pouvons pas vraiment nous permettre de laisser passer ces opportunités. Nous avons une bonne voiture pour la course, et nous l'avons montré."

Lire aussi :

"Je pense que nous avons quelques lacunes en qualifications, mais en ce qui concerne la course, sur un circuit normal, nous sommes capables de les mettre sous pression. Mais nous savons que pour faire cela, pour gagner des courses, nous devons être presque parfaits."

"Il y a beaucoup de choses sur lesquelles nous pouvons réfléchir et dire que nous n'avons pas fait un assez bon travail. Nous sommes assez bons pour être impitoyables envers nous-mêmes et analyser les choses. Nous allons donc faire cela pendant quelques jours et nous espérons revenir en Autriche plus forts."

Mercedes va vite avoir l'occasion de se rattraper puisque la prochaine épreuve est dès ce week-end sur le Red Bull Ring, avec le GP de Styrie qui sera suivi par le GP d'Autriche la semaine suivante.

partages
commentaires

Voir aussi :

Pourquoi la Scuderia Ferrari a coulé au GP de France

Article précédent

Pourquoi la Scuderia Ferrari a coulé au GP de France

Article suivant

Comment Pérez a fait dérailler la stratégie Mercedes

Comment Pérez a fait dérailler la stratégie Mercedes
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021