Mercedes : "Blessé" à Silverstone, Red Bull contre-attaquera en Hongrie

Vainqueur au Grand Prix de Grande-Bretagne, Mercedes s'attend à que la déroute de Red Bull à Silverstone provoque un sursaut d'orgueil au Grand Prix de Hongrie, sur un circuit convenant à la RB16B.

Mercedes : "Blessé" à Silverstone, Red Bull contre-attaquera en Hongrie
Charger le lecteur audio

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, et pour la première fois de l'année, aucune Red Bull Racing n'a franchi la ligne d'arrivée dans le top 10. L'écurie autrichienne a malgré tout récolté trois points à la suite de la pole position de Max Verstappen lors des premières Qualifications Sprint de l'Histoire, mais Mercedes a été le grand gagnant du week-end en reprenant 40 points sur son rival au classement général.

Il faut remonter au Grand Prix d'Espagne, en mai, pour trouver la trace d'une course où les Flèches Noires de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont inscrit plus de points que les monoplaces de Max Verstappen et Sergio Pérez, signe que Red Bull a l'ascendant depuis plusieurs épreuves. Mercedes en a bien conscience, puisque Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie de piste, estime que l'échec de Red Bull à Silverstone va être à l'origine d'une contre-attaque au Grand Prix de Hongrie, prochain rendez-vous du calendrier.

"Ce serait faire preuve de naïveté que d'espérer répéter notre performance [du GP de Grande-Bretagne]", a-t-il expliqué. "Sur ce circuit à fort appui, Red Bull va être performant. Très honnêtement, ils sont rapides sur n'importe quel circuit. Ils se sentent probablement un peu blessés après cette expérience [à Silverstone], donc je suis certain qu'ils vont revenir en étant plus forts."

Lire aussi :

Au Hungaroring, Mercedes pourra néanmoins compter sur le coup de volant de Lewis Hamilton, le Britannique ayant remporté le Grand Prix de Hongrie à huit reprises, ce qui constitue un record en F1 (codétenu avec Michael Schumacher).

Même si Red Bull donnera du fil à retordre à l'écurie allemande, celle-ci espèrera saisir l'opportunité de combler l'écart restant pour prendre la tête du Championnat du monde au soir de la course, qui marque également le début de la pause estivale. Actuellement, Red Bull et Mercedes ne sont séparées que par quatre points.

"Nous sommes à peu près à la moitié du championnat, les écarts sont très faibles et nous allons tout donner pour essayer de dépasser [Red Bull]", a poursuivi Shovlin. "Si nous pouvons reprendre les commandes avant la pause estivale, ce sera fantastique. C'est probablement l'objectif que nous nous fixerons. Nous avons montré [à Silverstone] que tout était possible. [Red Bull] est une équipe difficile à battre, mais je pense que nous sommes une structure solide et nous allons tout mettre en œuvre pour essayer de gagner."

partages
commentaires
L'avantage inattendu de la course sprint
Article précédent

L'avantage inattendu de la course sprint

Article suivant

Wolff redoute un nouveau crash entre Verstappen et Hamilton

Wolff redoute un nouveau crash entre Verstappen et Hamilton
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021