Mercedes boosté moralement

La victoire de Mercedes lors du Grand Prix de Chine fut le premier succès du constructeur à l’Etoile en tant qu’écurie complète depuis 1955

La victoire de Mercedes lors du Grand Prix de Chine fut le premier succès du constructeur à l’Etoile en tant qu’écurie complète depuis 1955. Pour l’ex-structure Brawn GP, championne 2009, et n’ayant plus signé de succès en 2010 et 2011, avoir débloqué le compteur dès ce début de saison représente un grand boost moral, comme l’explique Nico Rosberg, vainqueur de son premier GP après 111 départs.

C’était une victoire importante”, a-t-il jugé dans une interview diffusée sur le site officiel de la F1. “Nous avions de si grands espoirs durant l’hiver, et eu deux courses si difficiles… La Chine fut un énorme boost moral, un apport de confiance qui nous a tous rapprochés et encouragé à faire encore plus”.

Rosberg explique que la victoire fut d’autant plus satisfaisante qu’elle n’était pas attendue en Chine.

C’est arrivé de façon inattendue, mais c’est ça qui est le meilleur. Ce que l’on ne peut prédire”, poursuit l’Allemand. “Après les deux premières courses, nous espérions un bon résultat en Chine, mais pas la victoire, et encore moins de façon dominatrice. En rentrant, je ne me suis pas vu comme le sauveur de l’équipe. J’ai pensé à tous mes mécaniciens sur le muret des stands et à ce que nous avions réalisé ce weekend. Plus tard, j’ai pensé que Juan Manuel Fangio, Stirling Moss et moi avions tous gagné sur des Flèches d’Argent. C’est un petit bonus pour mon histoire”.

Rosberg est déterminé à écrire plusieurs autres pages de la belle histoire Mercedes.

Ce qui est important est maintenant de continuer à aller de l’avant”, annonce-t-il avec détermination.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Juan Manuel Fangio , Nico Rosberg , Stirling Moss
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités