Mercedes martèle l'absence de hiérarchie entre Hamilton et Bottas

En dépit du rôle de lieutenant dans lequel s'est retrouvé Valtteri Bottas en fin de saison 2018, Mercedes affirme avoir à gérer "deux pilotes A" en interne l'année prochaine.

Mercedes martèle l'absence de hiérarchie entre Hamilton et Bottas

Seul pilote au sein des trois écuries de pointe à n'avoir pas remporté le moindre Grand Prix en 2018, Valtteri Bottas a vécu une saison décevante avec Mercedes. Dominé par Lewis Hamilton, qui a signé les 11 victoires de la firme à l'étoile et décroché un cinquième titre mondial, le Finlandais a souffert de malchance dans un premier temps, puis d'une véritable crise de résultats en deuxième partie de saison.

Malgré cette situation embarrassante, l'ancien pilote Williams n'a rien perdu du soutien de Toto Wolff. Car le directeur de l'écurie allemande l'assure : en 2019, les compteurs seront à nouveau remis à zéro et il ne sera pas question de considérer Bottas comme un numéro 2. Un rôle qu'il a dû tenir cette année par la force des choses, car distancé au championnat, jusqu'à offrir sur un plateau la victoire qui lui tendait les bras en Russie suite à une consigne d'équipe.

Lire aussi :

La cinquième place de Bottas au championnat est ce qu'elle est, mais Toto Wolff souhaite lui remettre les événements dans leur contexte pour garantir son pilote d'un soutien maximal. 

"Nous n'aurions pas gagné le titre pilotes ni le titre constructeurs sans Valtteri", clame l'Autrichien avant de répéter l'absence de hiérarchie prédéfinie en interne. "Pour trouver le juste équilibre avec la présence de deux pilotes A dans la voiture, qui sont capables de repousser mutuellement leurs limites tout en maintenant une dynamique positive dans l'équipe, il est essentiel d'avoir un environnement de travail productif."

"Valtteri, même avec sa malchance, n'a jamais laissé l'état d'esprit et la mentalité chuter au sein de l'écurie. Il a toujours été capable de nous maintenir de bonne humeur. Quand ils perdent la possibilité de gagner le championnat, on voit des pilotes pour qui tout s'effondre et ça dévient négatif, ils entraînent des problèmes. Jusqu'à la toute fin, Valtteri nous a permis de rester positifs. Il n'était pas négatif au sein du groupe, il a gardé une énergie très élevée. C'est pourquoi il a contribué à ces deux titres mondiaux."

Un impact négatif inévitable

Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+, victime d'une crevaison

Au soir du quatrième Grand Prix de la saison, à Bakou, Valtteri Bottas aurait pu se retrouver en tête du championnat. Le Finlandais n'a toutefois pas pu saisir le succès qui lui semblait promis après une course agitée, lui-même roulant sur un débris et abandonnant peu de temps avant le drapeau à damier.

Le contact avec Sebastian Vettel en France, la défaillance moteur en Autriche ou encore les stratégies défavorables en Grande-Bretagne et en Hongrie lui auront coûté de nombreux points avant la mi-saison. Toto Wolff le concède, Bottas a été "plus performant en première partie de saison, et cela se voit au niveau des points", mais l'objectif de titre évanoui trop tôt a selon lui changé la donne pour la suite. 

"Il aurait mené le championnat après Bakou, mais dès lors que l'on retire la possibilité de remporter le titre à un pilote qui est concentré sur le fait de devenir Champion du monde car il a une Mercedes, ça a un impact négatif", estime Wolff.

"Cela a certainement eu un impact sur Valtteri, même s'il dit 'Non, tout va très bien', car c'est un battant. Je suis certain que c'est un gros coup dur à digérer, et il n'a pas laissé ça affecter l'équipe de manière négative. Il a besoin de temps pour recharger les batteries et revenir pour un autre championnat."

partages
commentaires
La F1 promet un Live Timing qui répondra aux attentes

Article précédent

La F1 promet un Live Timing qui répondra aux attentes

Article suivant

Hamilton pas tenté par un rôle "super facile" en F1 après sa carrière

Hamilton pas tenté par un rôle "super facile" en F1 après sa carrière
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021