Mercedes : Bottas et Russell libres de se battre l'un contre l'autre

Les deux pilotes Mercedes seront libres de se battre pour la victoire du Grand Prix de Sakhir dès lors que la menace de Max Verstappen sera couverte et que l'intérêt général de l'équipe sera préservé, comme d'habitude, indique Toto Wolff.

Mercedes : Bottas et Russell libres de se battre l'un contre l'autre
Charger le lecteur audio

Le meneur de troupes de Mercedes F1 Toto Wolff ne s'inquiète pas de la rivalité entre Valtteri Bottas et George Russell sur le GP de Sakhir et affirme que les deux pilotes sont libres de se battre normalement.

Pour sa première apparition chez Mercedes en tant que remplaçant de Lewis Hamilton après son test COVID-19 positif, Russell est parvenu à se qualifier en deuxième position pour le Grand Prix de Sakhir, manquant de peu la pole position face à son coéquipier Bottas.

Le jeune homme de 22 ans a déclaré se sentir "dégoûté" d'avoir manqué la pole de seulement 0''026, mais a dépassé les attentes de Mercedes après que l'équipe lui ait dit, avant les qualifications, qu'elle se contenterait d'une place dans le top 5. Celui qui court habituellement en qualité de titulaire chez Williams visera non seulement ses premiers points en F1 lors de la course de ce dimanche après-midi, mais pourrait même aller encore plus loin et signer un premier podium ou remporter une première victoire. Pour cela, il lui faudra battre Bottas.

Lire aussi :

Toto Wolff ne se préoccupe pas de la rivalité entre Bottas et Russell sur le tracé Outer de Sakhir, estimant que les deux pilotes savent tous deux qu'ils bénéficient de la confiance de l'équipe. "Ce sera certainement serré, mais je ne vois aucune rivalité au sein de notre équipe", a déclaré Wolff. "Valtteri est bien placé. Il n'y a rien à prouver pour lui. Pour George, c'est un peu plus facile parce qu'il n'y a pas de pression du tout. Il n'a rien à perdre. Et évidemment [Max] Verstappen ne va pas être content qu'il y ait un nouveau gamin dans le quartier qui se tienne devant lui !"

Wolff estime que Bottas garde la main avant le départ de la course. "George est sur la pire des lignes, comme nous l'avons vu le week-end dernier, et le cockpit est trop petit pour lui. Les palettes d'embrayage sont trop petites pour ses mains et ses doigts. Alors vraiment, j'ai la même attente pour la course que j'avais pour lui pour les qualifications. Il a confirmé ce que nous pensions de lui. Comme je l'ai déjà dit, impressionné, mais pas surpris."

À la question de savoir si Mercedes utiliserait des consignes d'équipe pour faciliter la vie de Bottas et éviter un duel potentiellement inutile, Wolff a répondu qu'il ne dérogerait pas à son approche habituelle en les laissant se battre. "Non, ils sont libres de courir", a-t-il indiqué. "C'est ce que nous devons à tout le monde. On leur lâche la bride."

partages
commentaires
Lando Norris renvoyé en fond de grille à Sakhir
Article précédent

Lando Norris renvoyé en fond de grille à Sakhir

Article suivant

L'avenir d'Albon ? "Un baquet Red Bull ou une année sur le banc"

L'avenir d'Albon ? "Un baquet Red Bull ou une année sur le banc"
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021