Bottas : "Toujours des soucis de cloquage sur les pneus plus tendres"

Auteur de plus de 100 tours lors de la dernière après-midi des essais hivernaux 2018, Valtteri Bottas estime que Mercedes souffre toujours de problèmes avec les composés pneumatiques les plus tendres.

Même si Mercedes n'a pas véritablement tenté d'aller chercher les temps de Ferrari, le travail de la firme allemande n'est pas passé inaperçu, notamment en termes de roulage. Ce qui n'est pas passé inaperçu non plus, même si la tendance a été générale, est la façon dont les gommes ont été maltraitées par la W09, notamment les composés les plus tendres utilisés.

Et Bottas confirme que, comme depuis plusieurs années, la Flèche d'Argent est particulièrement contraignante pour les pneus les plus tendres, d'autant plus sur un tracé qui a été re-surfacé il y a quelques semaines.

"Aujourd'hui, ça a été une très bonne fin d'essais. En tant qu'équipe, nous avons réussi plus de 200 tours et j'en ai réalisé plus de 100 dans l'après-midi. Donc c'est très positif et je suis très heureux des progrès. Désormais, nous devons continuer de travailler pendant la semaine et demie avant le voyage à Melbourne. Il sera intéressant de découvrir où nous nous situerons."

"Nous faisons assez bien fonctionner les pneus mediums et durs. Je pense que nous avons toujours des soucis de cloquage sur les composés les plus tendres. Avec un peu de chance, ce sera différent à Melbourne, mais sur la nouvelle piste ici à Barcelone, nous avons eu des difficultés."

Du côté de Pirelli, la tenue toute relative des gommes n'est pas vraiment une surprise et on estime qu'il ne doit pas s'agir d'un motif d'inquiétude. "Les cloques ne sont pas une surprise considérant l'énergie que les nouvelles voitures mettent dans les pneus", a expliqué le responsable de la compétition de la firme italienne, Mario Isola. "La configuration est celle que nous connaissons, il y a une grande sévérité dans beaucoup de virages, de virages à grande vitesse."

"[Il y a ] les forces latérales du virage 9, et [aussi] quand ils freinent au virage 1 ils sont à fond jusqu'au virage 4. La vitesse est vraiment importante. L'an passé, nous avons trouvé 32-35 km/h de plus dans le virage 3 et le virage 9, et je crois qu'il y a une avancée supplémentaire dans ces virages [cette année]."

Il est à rappeler que si les écuries avaient à disposition l'ensemble des gommes pour la saison à venir sur la piste catalane lors de ces essais, ce sont uniquement les composés medium, tendre et supertendre qui seront disponibles lors du week-end du Grand Prix d'Espagne, du 11 au 13 mai prochains.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement Essais de mars à Barcelone
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Valtteri Bottas
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags barcelone, mario isola, pirelli, pneus, tests