Un cas positif au COVID-19 détecté chez Mercedes

Un membre de l'écurie Mercedes a été testé positif au COVID-19 au Nürburgring. Les mesures prévues ont immédiatement été déclenchées.

Un cas positif au COVID-19 détecté chez Mercedes

Un cas positif au COVID-19 a été détecté au sein de l'écurie Mercedes à la veille des premiers essais libres du Grand Prix de l'Eifel, disputé ce week-end sur le Nürburgring. L'équipe allemande a confirmé l'information, précisant avoir réagi an respectant le protocole sanitaire mis en place par la FIA pour un tel cas de figure. Respectant le secret médical, Mercedes n'a logiquement pas dévoilé l'identité de la personne concernée, qui a immédiatement été placée à l'isolement.

"Nous pouvons confirmer qu'un membre de l'équipe a été testé positif", fait savoir l'écurie de Brackley ce jeudi après-midi. "Ce cas est géré et traité conformément aux protocoles de la FIA, en collaboration étroite avec la FIA. Nous ne donnerons pas de détails supplémentaires et vous remercions de bien vouloir le comprendre."

Lire aussi :

C'est la deuxième fois depuis le début de la saison qu'un cas positif de COVID-19 est décelé directement au sein d'une équipe, le précédent datant de Silverstone au mois d'août. À l'époque, il s'agissait ni plus ni moins de Sergio Pérez, qui avait ainsi dû déclarer forfait pour les deux Grands Prix disputés en Grande-Bretagne. Il avait été remplacé chez Racing Point par Nico Hülkenberg.

La semaine dernière, la F1 avait annoncé une hausse des cas positifs parmi les très nombreux tests menés à intervalles réguliers pour toutes les personnes accédant au paddock. Cette situation n'avait toutefois pas suscité de panique inutile, et c'est toujours la tendance aujourd'hui.

L'instauration de protocoles et de règles particulièrement stricts par la FIA et la F1 vise justement à pouvoir gérer une telle situation si elle se produit. Directeur des opérations de la FIA, Bruno Famin rappelait tout récemment à Motorsport.com que "le défi n'était pas d'éviter les cas positifs" une fois la compétition relancée. "C'était évidemment de l'éviter autant que possible", a-t-il précisé. "Mais l'essentiel était d'avoir un processus qui nous permettrait de continuer de courir, d'organiser le Grand Prix, même en ayant des cas positifs, sans générer d'épidémie au sein du paddock ou de la population locale. C'était le challenge. Ensuite, avoir des cas positifs est juste normal. Le défi est de pouvoir le gérer, identifier les cas contacts, les isoler, tuer le début d'une possible épidémie sans avoir plus de problèmes."

partages
commentaires
Pourquoi le retrait de Honda ne suscite pas de panique en F1

Article précédent

Pourquoi le retrait de Honda ne suscite pas de panique en F1

Article suivant

Grosjean déclare son intérêt pour le projet Hypercar de Peugeot

Grosjean déclare son intérêt pour le projet Hypercar de Peugeot
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021