Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
4 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
38 jours

Mercedes a trouvé la cause du problème moteur de Stroll au Canada

partages
commentaires
Mercedes a trouvé la cause du problème moteur de Stroll au Canada
Par :
Co-auteur: Fabien Gaillard
18 juin 2019 à 11:44

Mercedes a révélé que l'explosion spectaculaire de l'unité de puissance de Lance Stroll au Canada avait été causée par une défaillance d'une bougie d'allumage et le constructeur de Stuttgart a pris des mesures pour éviter une récidive.

Les six monoplaces motorisées par Mercedes ont monté la "Phase 2" de l'unité de puissance allemande au début du week-end de Montréal, celle-ci comprenant un nouveau V6, un nouveau turbo et un nouvel MGU-H. Lance Stroll a cependant souffert d'une défaillance lors des EL3, ce qui a inévitablement entraîné des inquiétudes concernant les autres groupes propulseurs à l'Étoile. Cependant, il n'y a pas eu d'autres problèmes de ce niveau dans la suite du GP.

Suite à une enquête menée à Brixworth, Mercedes s'est réjoui d'être remonté à la cause et la firme estime avoir été capable de régler ce souci en vue du Grand Prix de France. "L'origine était une défaillance d'une bougie d'allumage qui a entraîné une cascade d'autres problèmes, ce qui a causé la défaillance moteur", a indiqué un porte-parole à Motorsport.com. "Nous aurons des contre-mesures en place pour ce week-end."

Lire aussi :

Les problèmes liés aux bougies sont rares en F1, même si Lewis Hamilton en avait été victime au tout début de l'ère turbo hybride, lors du GP d'Australie 2014. Cependant, Mercedes a indiqué qu'il y avait aucun lien entre ces deux soucis, séparés dans le temps de près de cinq ans et demi.

Stroll avait de son côté dû revenir à la Phase 1 du moteur pour les qualifications et la course à Montréal, dont le kilométrage déjà conséquent a forcément amoindri sa performance. Le Canadien a malgré tout signé une intéressante neuvième place.

Même si un moteur Phase 2 de rechange était disponible à Montréal, il n'a été alloué à aucune des trois écuries et dans le temps réduit avant les qualifications, il aurait été trop long de le préparer à une utilisation par Racing Point. Stroll devrait bénéficier d'une nouvelle unité de puissance Phase 2 en France.

Article suivant
Quels arguments pour Ferrari face à la pénalité de Vettel ?

Article précédent

Quels arguments pour Ferrari face à la pénalité de Vettel ?

Article suivant

Ferrari avec de "petites évolutions" pour le GP de France

Ferrari avec de "petites évolutions" pour le GP de France
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Boutique , Racing Point
Auteur Adam Cooper