Mercedes cherche à comprendre pourquoi Hamilton a faibli

Mercedes aborde la trêve hivernale avec un objectif de taille : trouver la raison des difficultés rencontrées par Lewis Hamilton ces dernières semaines. L'équipe ne sait toujours pas pourquoi il n'a pas été en mesure de rivaliser avec Nico Rosberg.

L'Allemand a fini la saison de la meilleure des façons au Grand Prix d'Abu Dhabi avec une nouvelle pole position suivie d'une victoire dominatrice. C'étaient sa sixième pole position consécutive et sa troisième victoire d'affilée, et Rosberg aborde ainsi l'hiver en pleine confiance.

"Il y a beaucoup de débats pour savoir s'il a accéléré la cadence ou si la voiture est allée dans sa direction en termes de développement," déclare Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes F1. "Ou si Lewis s'est ménagé inconsciemment - bien sûr pas consciemment? Je ne sais pas."

"Je pense que nous devons faire une liste intelligente dans les deux semaines qui viennent et essayer d'analyser. Je pense qu'il faut que nous trouvions. Mais en fin de compte, je pense que pour Lewis, le titre mondial comptait [davantage], mais ces dernières courses, Nico a vraiment piloté de façon excellente."

Les réglages sont-ils la clé?

Lewis Hamilton a testé de nouveaux réglages à Abu Dhabi, notamment avec le retrait d'une pièce de la suspension qui faisait partie des développements préconisés par l'équipe.

Il est possible que certains changements apportés à la voiture après le désastreux Grand Prix de Singapour de Mercedes aient rendu la voiture moins satisfaisante pour Hamilton, mais Wolff n'est pas convaincu que ce soit la seule réponse.

"Je ne dirais pas que c'est l'hypothèse la plus probable," relativise l'Autrichien. "Une voiture est développée et améliorée, et après Singapour, nous l'avons développée dans une direction différente."

"Nous avons appris de ce week-end-là et est-ce que la voiture est allée dans le sens de Nico et contre Lewis, je ne sais pas. Cela pourrait être un facteur. Mais je ne voudrais pas réduire cela à un seul facteur, il pourrait y avoir de nombreux facteurs possibles qui jouent un rôle."

Une théorie inenvisageable pour Wolff est que Hamilton ait simplement abandonné après avoir remporté le titre à Austin.

"Je ne pense pas que ce soit quelque chose qui se produise consciemment. J'y crois parce qu'il attaque encore très fort, cela reste le même gars avec le même talent, qui fait autant d'efforts. Mais cela pourrait jouer un rôle," conclut-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags déclaration, wolff