Mercedes se félicite d'avoir compris sa F1 à Singapour

partages
commentaires
Mercedes se félicite d'avoir compris sa F1 à Singapour
Par : Fabien Gaillard
16 sept. 2018 à 15:29

Toto Wolff et James Allison se sont félicités de la victoire de Lewis Hamilton et de Mercedes à Singapour, la récompense d'un travail visant à progresser sur les défauts entrevus auparavant.

Un an après un succès plein de réussite largement permis par l'accrochage entre les deux Ferrari et Max Verstappen au départ, Mercedes a remporté la course du Grand Prix de Singapour 2018 sur son rythme, ne laissant à ses adversaires, une fois le départ réussi, qu'une seule opportunité, quand le trafic lié au retardataires a fait fondre l'avance qu'Hamilton s'était construit sur le Néerlandais.

La W09 qui semblait en première partie de saison avoir conservé les caractéristiques de ses devancières, à savoir une surchauffe prématurée des gommes arrière, mise en exergue sur des tracés aussi exigeants en termes de traction, a aujourd'hui permis au leader du championnat de l'emporter sans coup férir à Marina Bay et d'augmenter son avance sur Sebastian Vettel.

Lire aussi :

"C'est significatif, pas pour le championnat, mais parce que nous avons compris la voiture à Singapour. Nous avons gagné au mérite, à la régulière", a déclaré Toto Wolff, le directeur exécutif de l'Étoile après la course, au micro de Sky Sports. "C'était un jeu d'échecs. Nous savions que nous avions la position de piste."

Une position de piste acquise au terme d'une pole saluée du numéro 44 : "C'était le meilleur tour que j'aie jamais vu en Formule 1. C'était surréaliste. Il n'a pas été capable de le répliquer par la suite, c'est un tour qui sera dans les livres d'Histoire."

"Quand j'ai vu Verstappen ne pas prendre un très bon départ, j'étais ravi. Sebastian a pris de la vitesse et je me suis dit qu'on allait voir s'il tenait notre rythme."

L'Autrichien ne veut cependant pas vendre la peau de l'ours, alors qu'il reste encore six courses et donc 150 points au maximum à récolter. "Ce week-end était important car nous avons mieux compris la voiture, mais avec 25 points par course, quand on repense à l'abandon en Autriche, tout peut arriver. Touchons du bois pour que ça ne nous arrive pas à nous."

Lire aussi :

Du côté de la direction technique de la structure de Brackley, James Allison a fait part de son soulagement au terme des ces deux heures de course à haut risque, tout en saluant le travail effectué pour corriger ce qui n'allait pas. "Oui, ça a été long et nous étions très nerveux !", a-t-il lancé pour Sky Sports. "Un Safety Car aurait pu réduire à néant une avance acquise à la force du poignet."

"Notre niveau de performance a progressé lentement mais sûrement. Dans le dernier secteur, à Budapest, nous étions compétitifs alors que l'an dernier, nous y étions très mauvais. Nous avons travaillé là-dessus lors des 12 derniers mois. Lewis a fait le travail, mais nous lui avons donné une voiture avec laquelle il pouvait le faire. À ce stade de l'année, il est devenu une véritable machine, c'est superbe à voir."

Prochain article Formule 1
Verstappen : "Le meilleur résultat possible"

Article précédent

Verstappen : "Le meilleur résultat possible"

Article suivant

Alonso, septième : "Une course magique" et "une petite victoire"

Alonso, septième : "Une course magique" et "une petite victoire"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Catégorie Course
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Réactions