Mercedes voit son concept à faible inclinaison comme un handicap

La faible inclinaison des Mercedes de l'arrière vers l'avant semble représenter un handicap pour elles, mais il est trop tard pour faire machine arrière.

Mercedes voit son concept à faible inclinaison comme un handicap
Charger le lecteur audio

Si les Formule 1 contemporaines se ressemblent beaucoup, les modèles actuels se démarquent par divers degrés d'inclinaison, avec l'arrière du châssis plus ou moins surélevé par rapport à l'avant. Or, avec une réglementation technique ajustée en 2021 afin de réduire l'appui aérodynamique, notamment par la réduction de la surface du fond plat à l'arrière, il semble que la perte de performance ait été plus conséquente pour les concepts à inclinaison faible.

Lire aussi :

Tel est le constat qu'a fait Mercedes à l'approche du Grand Prix de Bahreïn, manche d'ouverture de la saison 2021 de Formule 1, après trois journées d'essais hivernaux sur la piste de Sakhir. Or, il était manifestement compliqué pour la marque à l'étoile d'adopter le même concept que concurrents tels que Red Bull, comme l'explique le directeur d'équipe Toto Wolff.

"Je ne pense pas que l'inclinaison soit l'unique effet dont nous souffrions peut-être : il y a des nouveaux pneus que nous utilisons en 2021, et la saison n'a même pas commencé", analyse Wolff. "Mais nos analyses montrent avec certitude que le concept de forte inclinaison a perdu moins d'appui que celui à faible inclinaison, et dans la dernière année de cette réglementation, nous ne serions pas en mesure de reproduire le concept utilisé par Red Bull et certaines autres écuries. Ce n'est physiquement pas possible. Nous ne pourrions pas utiliser les mêmes réglages que Red Bull, notamment au niveau des suspensions. Il nous faut donc tirer le meilleur de la voiture qui est à notre disposition et la régler au mieux."

Lire aussi :

Les deux Mercedes ont d'ailleurs été nettement devancées par la Red Bull de Max Verstappen lors des deux séances d'essais libres du vendredi. Le Néerlandais a conclu la journée avec le meilleur temps en 1'30"847, quand Lewis Hamilton n'a pu faire mieux que 1'31"082 et Valtteri Bottas 1'31"218. Cependant, la Flèche d'Argent paraît désormais moins instable que lors des essais de pré-saison, bien qu'également plus sous-vireuse.

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Photos - Les premiers essais libres de la saison 2021 de F1
Article précédent

Photos - Les premiers essais libres de la saison 2021 de F1

Article suivant

Des débuts "en dents de scie" pour Vettel

Des débuts "en dents de scie" pour Vettel
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021