Mercedes a mis en place des correctifs moteur après Barcelone

Mercedes a mis en place une série de mesures pour la spécification de son moteur F1 qui sera utilisée en course, après avoir cherché d'où venaient les problèmes rencontrés lors des essais hivernaux.

Mercedes a mis en place des correctifs moteur après Barcelone
Charger le lecteur audio

Mercedes a connu de nombreux problèmes de fiabilité durant les deux semaines d'essais hivernaux de Barcelone le mois dernier, obligeant son équipe d'usine et Williams à changer de moteur. Le Champion du monde en titre, Lewis Hamilton, a admis à la fin des tests de pré-saison qu'il n'était pas à l'aise avec la situation. 

"Est-ce une inquiétude ? Oui, bien sûr", avait lancé le pilote britannique au sujet de ces pannes. "Normalement, durant l'intersaison, nous avons bien plus confiance en notre fiabilité, donc ça n'a pas été parfait." Mercedes a ramené ses moteurs à l'usine de Brixworth et les a analysés de manière détaillée, et le travail effectué dessus a depuis permis aux ingénieurs de comprendre ce qui s'était passé.

Lire aussi :

Les problèmes de la première semaine, qui ont poussé l'équipe allemande à changer d'unité de puissance avant le dernier jour, étaient causés par des problèmes de refroidissement sur le MGU-H. Dès la deuxième partie de la pré-saison, des modifications avaient été faites pour aider à surmonter le souci, qui ne s'est plus présenté. Les pannes rencontrées lors du second test de Barcelone ont été causées par deux casses de roulements, et Mercedes a appliqué des contre-mesures pour sa première spécification moteur de la saison, qui sera utilisée dès ce week-end lors du Grand Prix d'Australie.

En dépit des difficultés rencontrées en essais, Mercedes n'a pas eu à revenir à une ancienne spécification moteur et se montre confiant quant au fait que l'utilisation de ses modes moteurs ne sera pas limitée dans le but d'assurer une certaine fiabilité. En marge du début de saison, Toto Wolff, directeur exécutif, s'est exprimé sur le sujet : "Nous sommes heureux d'avoir rencontré ces problèmes en essais plutôt que lors d'un week-end de course, car nous avons pu travailler à leur résolution sans pénalités."

partages
commentaires

Plusieurs membres d'écuries F1 testés pour le coronavirus

Photos - Les préparatifs d'un GP d'Australie sous tension