Mercedes craint une répétition des ennuis de Singapour

En dépit d’une victoire sans bavure décrochée au Grand Prix du Japon dimanche, l’écurie de Formule 1 Mercedes AMG craint une répétition de ses ennuis de pneus survenus à Singapour.

Une semaine après avoir connu une course sans podium à Singapour suite à de mystérieux ennuis de pneus, Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont monopolisé la première ligne de départ et les deux plus hautes marches du podium à Suzuka.

Ce résultat a réjoint l’écurie allemande, soulagée d’avoir évité l’ennui connu à Singapour qui semble avoir été un cas isolé. Par contre, l’écurie craint que cela se répète une autre fois, sans crier gare.

Président non-exécutif de Mercedes, Niki Lauda a déclaré: “Lewis a effectué un travail formidable. Merci mon dieu de ne pas avoir connu à nouveau le drame de Singapour. Nous sommes de retour, je peux vous l’affirmer.

“Toutefois, je crains la prochaine course à Sotchi ; un circuit qui est recouvert du même bitume qu,À Singapour. L’affaire n’est donc pas dans le sac. Ça ne sera pas facile.

“Nous devons travailler fort et rester compétitifs. Ça augure bien. Mais vous n’avez l’air de vainqueurs qu’un fois la victoire décrochée”.

Groupe de travail

Mercedes AMG n’a pas vraiment eu le temps de terminer son enquête pour comprendre ce qui n’avait pas fonctionné rond avec les pneus à Singapour.

L’équipe a toutefois mis sur pied un groupe de travail à Brackley au Royaume-Uni qui analyse ce qui s’est passé.

Toto Wolff, directeur de la compétition chez Mercedes, affirme que l’équipe doit parvenir à des réponses claires, sinon elle risque de se retrouver dans la même situation d’ici la fin de la saison.

“Nous avons mis en place un groupe qui analyse ce qui s’est passé à Singapour. Et tel qu’on peut s’y attendre, il n’y aura pas qu’une seule explication, mais une succession de facteurs qui aura contribué à rendre la voiture assez peu compétitive”, de déclarer Toto Wolff.

“Je crois que nous avons une assez bonne explication de ce qui s’est passé pour faire travailler notre groupe qui est ici à Suzuka et s’assurer que cela ne se reproduise pas quand la voiture sera à nouveau chaussée de pneus tendres et roulera sur un circuit à fort appuis aérodynamiques.

“Comme c’est le cas avec n’importe quelle autre voiture, il y a des circuits où elle est à l’aise, et sur d’autres, beaucoup moins. L’an dernier, le circuit de Singapour avait probablement été notre point faible de toute la saison en qualification.

“Nous aurions dû régler ce problème l’an dernier, et nous assurer de consacrer un peu plus d’efforts à ces pistes à gros appuis aérodynamiques”, de dire Wolff.

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags lauda, wolff